QUEL DROIT AU CHÔ­MAGE SI VOUS ROMPEZ LA PÉ­RIODE D’ES­SAI ?

Dossier Familial - - VIE PRO -

Dès lors que vous êtes à l’ini­tia­tive de la rup­ture, vous êtes consi­dé­ré comme étant en si­tua­tion de « chô­mage vo­lon­taire », donc privé d’al­lo­ca­tions-chô­mage. Ce­pen­dant, si vous dé­mis­sion­nez après avoir per­du votre pré­cé­dent em­ploi (li­cen­cie­ment, rup­ture conven­tion­nelle ou fin de CDD) sans vous être ins­crit à Pôle em­ploi, vous pour­rez bé­né­fi­cier des al­lo­ca­tions-chô­mage. Condi­tion : la pé­riode d’em­ploi ne doit pas ex­cé­der soixante-cinq jours tra­vaillés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.