LES SUB­VEN­TIONS POUR RÉ­NO­VA­TION NE SONT PAS DES RE­VE­NUS EX­CEP­TION­NELS

Dossier Familial - - DOSSIER -

Si vous avez per­çu en 2018 une sub­ven­tion de l’agence na­tio­nale de l’ha­bi­tat (ANAH) pour ré­no­ver votre lo­ge­ment, elle se­ra à dé­cla­rer comme un re­ve­nu fon­cier dans la dé­cla­ra­tion n° 2044, en mai-juin pro­chain. « De ce fait, cette sub­ven­tion d’état ne donne pas lieu à un im­pôt ex­cep­tion­nel, elle fait par­tie de l’im­pôt payé par l’acompte », ex­plique Mor­gane Ma­thot, de l’ins­ti­tut du pa­tri­moine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.