Cas pra­tique

Dossier Familial - - DOSSIER -

Pau­lette, veuve, 89 ans, vit en Eh­pad de­puis deux ans. Elle dis­pose de 2960 eu­ros de res­sources men­suelles (pen­sion de droit di­rect et pen­sion de ré­ver­sion de son ma­ri dé­cé­dé). Les dé­penses sup­por­tées au titre de la dé­pen­dance et de l’hé­ber­ge­ment ouvrent droit à une ré­duc­tion d’im­pôt de 25 % des sommes ver­sées, dans la li­mite de 10 000 eu­ros par an.

En 2017, elle a dé­bour­sé 7 500 eu­ros de frais di­rec­te­ment liés à la prise en charge de sa dé­pen­dance, dé­duc­tion faite de L’APA (al­lo­ca­tion per­son­na­li­sée d’au­to­no­mie) : avec la ré­duc­tion d’im­pôt de 1875 eu­ros (7500 € × 25 %), son im­pôt sur le re­ve­nu a été ra­me­né à 2009 eu­ros au lieu de 3884 eu­ros.

En 2018, ses frais de sé­jour, de 7500 eu­ros éga­le­ment, lui ou­vri­ront droit à la même ré­duc­tion d’im­pôt. Cet avan­tage fis­cal lui se­ra re­ver­sé par vi­re­ment ban­caire en deux temps: 60 % (1125 €) sous forme d’un acompte le 15 jan­vier, et le solde

(750 €) en sep­tembre 2019.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.