EN­CORE DE NOM­BREUX CAN­DI­DATS À L’ADOP­TION

Dossier Familial - - VIE PERSO -

Con­sé­quence pro­bable du re­non­ce­ment de fa­milles confron­tées à la réa­li­té de l’adop­tion, le nombre d’agré­ments en cours de va­li­di­té – 14 070 à fin 2016 – a di­mi­nué de moi­tié en dix ans. Mais le nombre de couples ma­riés et de cé­li­ba­taires can­di­dats reste éle­vé compte te­nu des pos­si­bi­li­tés plus li­mi­tées. De­puis la loi de 2013, les couples ma­riés ho­mo­sexuels peuvent éga­le­ment être agréés. Seuls quelques-uns ont ac­cueilli un en­fant, « entre

20 et 30 couples », se­lon Ni­co­las Fa­get, por­te­pa­role de l’as­so­cia­tion des pa­rents et fu­turs pa­rents gays et les­biens. Ceux-ci craignent sou­vent que les can­di­dats hé­té­ro­sexuels soient prio­ri­taires. En cause, entre autres, les pro­pos d’une res­pon­sable du ser­vice d’adop­tion de Seine-ma­ri­time, de­puis sus­pen­due, qui les a qua­li­fiés de couples « un peu aty­piques » et confes­sé qu’ils n’étaient pas ex­clus de l’adop­tion s’ils étaient ou­verts à des

« pro­fils d’en­fants aty­piques, des en­fants dont per­sonne ne veut ». À l’étran­ger, seuls le Bré­sil, l’afrique du Sud et la Co­lom­bie au­to­risent les can­di­da­tures de couples de même sexe.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.