His­toire mi­li­taire de la France

1. Des Mé­ro­vin­giens au Se­cond Em­pire

DSI - - BIBLIOTHÈQUE STRATÉGIQUE - P. L.

Her­vé DRÉVILLON et Oli­vier WIEVIORKA (dir.) Per­rin/mi­nis­tère des ar­mées, 2018, 864 p.

Un mo­nu­ment. Ce pre­mier tome – le deuxième est pa­ru fin sep­tembre – est d’abord une his­toire très com­plète au sens chro­no­lo­gique, mais aus­si au sens mé­tho­do­lo­gique. On est ici loin d’une ap­proche cen­trée sur l’his­toire-ba­taille pour prendre en compte, au fil du dé­rou­le­ment his­to­rique, les di­men­sions po­li­tique, so­ciale, cultu­relle, éco­no­mique, tech­nique, mais aus­si concep­tuelle, avec leur foule de dé­bats. C’est aus­si l’his­toire de la re­la­tion du po­li­tique au mi­li­taire (et vice-ver­sa), avec ses dé­bats, mais aus­si ses coups de force. C’est donc bien une « his­toire mi­li­taire » com­prise au sens large de tout ce qui fait l’ef­fi­ca­ci­té d’une force et pas uni­que­ment l’his­toire des ar­mées. Plus en­core, c’est, en ver­tu des liens entre la France et ses ar­mées, une qua­si-his­toire de France sous l’angle mi­li­taire, en évi­tant l’écueil du ro­man na­tio­nal que cer­tains crai­gnaient par un com­men­ce­ment à l’époque mé­ro­vin­gienne. S’ap­puyant sur de nom­breuses ré­fé­rences, les cinq au­teurs ont réa­li­sé une prouesse qui va sans doute dé­ce­voir les te­nants d’une ap­proche ex­haus­tive, no­tam­ment sur la pé­riode na­po­léo­nienne, mais qui re­lève éga­le­ment d’une ga­geure.

De fac­to, l’ap­proche re­te­nue im­plique au­tant une écri­ture syn­thé­tique et de­vant res­ter ac­ces­sible – ce qu’elle fait très bien, l’ou­vrage étant un vrai ro­man, ri­gueur scien­ti­fique en plus – que la prise en compte des di­men­sions ma­ri­time et co­lo­niale. Illus­tré de cartes et de des­sins, l’ou­vrage est do­té d’un in­dex et d’une bi­blio­gra­phie par cha­pitre, de même que d’un ap­pa­reil de notes qui a le dé­faut, sur un livre de cette épais­seur, de se trou­ver à la fin. No­nobs­tant ce dé­tail d’er­go­no­mie, le pa­ri, que les di­rec­teurs si­tuent comme un hé­ri­tage des tra­vaux d’an­dré Cor­vi­sier, est fran­che­ment réus­si. Au tra­vers de six par­ties cha­cune écrite par un seul au­teur – un gage de co­hé­rence –, le ta­bleau dres­sé est sai­sis­sant et consti­tue in­du­bi­ta­ble­ment une ré­fé­rence.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.