Qui pour rem­pla­cer Fran­çoise Nys­sen à la Culture ? Samsung contre Apple : la bataille des écrans

P o l i t i q u e • A u d i o v i s u e l • R é f o r m e

Edition Multimé[email protected] - - La Une -

En fait. Le 25 août, la mi­nistre de la Culture, a as­su­ré au Jour­nal du Di­manche : « Je n’ai pas son­gé à dé­mis­sion­ner » , mal­gré deux af­faires « Actes Sud » ré­vé­lées en deux mois par Le Ca­nard en­chaî­né et l’ou­ver­ture d’une en­quête ju­di­ciaire. A la veille de pro­fondes ré­formes au­dio­vi­suelles, un re­ma­nie­ment s’im­pose.

En clair. Qui remplacera Fran­çoise Nys­sen rue de Valois ? La ques­tion se pose, même si la mi­nistre de la Culture as­sure, elle, le 25 août dans le JDD : « Je n’ai pas son­gé à dé­mis­sion­ner » , le Pre­mier mi­nistre Edouard Phi­lippe lui ayant ré­af­fir­mé son sou­tien. In­ter­ro­gés par Edi­tion Mul­ti­mé­[email protected], des sources avancent quelques suc­ces­seurs po­ten­tiels tels que Au­rore Ber­gé, députée ( LREM) des Yve­lines et rap­por­teure de la mis­sion d’in­for­ma­tion sur « une nou­velle ré­gu­la­tion de la com­mu­ni­ca­tion au­dio­vi­suelle à l’ère nu­mé­rique » . Son rap­port se­ra re­mis à l’au­tomne sur la res­pon­sa­bi­li­sa­tion des plateformes vi­déo, les règles té­lé­vi­suelles, le rap­pro­che­ment Ha­do­pi- CSA et l’au­dio­vi­suel pu­blic. « C’est une bonne connais­seuse des dos­siers » , nous dit- on. Po­li­ti­cienne, Au­rore Ber­gé est membre de la com­mis­sion des Af­faires cultu­relles et de l’edu­ca­tion à l’as­sem­blée na­tio­nale, la­quelle a sai­si le 26 juin l’au­to­ri­té de la concur­rence pour « éclai­rer sa ré­flexion sur le pro­chain pro­jet de loi de ré­forme de l’au­dio­vi­suel » ( 1). Le texte doit être pré­sen­té au Par­le­ment d’ici à la fin de l’an­née. Il s’agit aus­si de trans­po­ser la di­rec­tive eu­ro­péenne SMA qui se­ra vo­tée dé­but oc­tobre ( Lire [email protected] 189, p. 6), voire de mo­di­fier la chro­no­lo­gie des mé­dias. Est aus­si ci­tée comme mi­nistre po­ten­tielle à la Culture : Fré­dé­rique Du­mas, députée ( LREM) des Hauts- de- Seine et vice- pré­si­dente de cette même com­mis­sion des Af­faires cultu­relles et de l’edu­ca­tion. Pro­duc­trice de ci­né­ma ( 2), elle fut DG d’orange Stu­dio ( 3). En fé­vrier 2017, elle avait quit­té le con­seil ré­gio­nal d’ile- de- France – où elle fut pré­si­dente de la com­mis­sion Culture ( 4) – pour re­joindre Em­ma­nuel Ma­cron. C’est à ce der­nier qu’elle avait pré­sen­té… Fran­çoise Nys­sen. Du cô­té des hommes, trois mi­nis­trables sont évo­qués : le conseiller à la Cour des comptes Marc Sch­wartz, ex- di­rec­teur de ca­bi­net de Fran­çoise Nys­sen, après avoir été co­or­di­na­teur du pro­gramme Culture et Mé­dias du can­di­dat Ma­cron. Il fut di­rec­teur fi­nan­cier de France Té­lé­vi­sions en 2000 puis au­teur du rap­port de 2014 sur la té­lé­vi­sion pu­blique. Il a co­or­don­né l’ac­cord de 2013 entre Google et la presse, puis la mis­sion streaming et pro­duc­teurs de mu­sique en 2015. Il a été mé­dia­teur du livre en 2016. Sont aus­si men­tion­nés : l’ac­tuel DG d’orange Stu­dio et an­cien conseiller Mé­dias et Culture de Fran­çois Hol­lande à l’ely­sée, Da­vid Kess­ler ; l’ex- PDG de L’AFP et de L’INA Em­ma­nuel Hoog ; les conseillers d’etat Ra­phaël Ha­das- Le­bel et Jean Mu­si­tel­[email protected]

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.