Notes

En fait. C’est le 17 no­vembre 2008, il y a dix ans jour pour jour que l'ex- France Té­lé­com a lan­cé « Orange Ci­né­ma Sé­ries » dans la fou­lée d’une conven­tion si­gnée le 7 no­vembre avec le Conseil su­pé­rieur de l'au­dio­vi­suel ( CSA). Au­jourd’hui, OCS s’ap­prête

Edition Multimé[email protected] - - Evénement -

( 1) - Laurent Sa­ma­ma est char­gé des par­te­na­riats mé­dias, di­ver­tis­se­ment et au­to­mo­bile de Google pour la ré­gion EMEA ( Eu­rope, Midd­leEast, Afri­ca).

( 2) - EMEA.

( 3) - Il fut chez Orange du­rant dix ans ( par­te­na­riats mo­bile et mar­ke­ting), dé­jà ba­sé à Londres.

( 4) - https:// lc. cx/ You­tube13

( 5) - https:// lc. cx/ Goo­gle­pi­ra­cy07- 11- 18

( 6) - Soit, en eu­ros, 2,5 Mds € dans le monde, dont 800 M€ en Eu­rope. ( 7) - Lire [email protected] 113, p. 4.

( 8) - Lire [email protected] 122, p. 6 et 7.

( 9) - https:// lc. cx/ MOU- Ad- IPR25- 06- 18

( 10) - Centre na­tio­nal du ci­né­ma et de l'image ani­mée ( CNC).

( 11) - Moyen­nant 11,99 €/ mois pour un ac­cès illi­mi­té à « Youtube et Youtube Mu­sic sans pub, et tous les conte­nus Youtube Ori­gi­nals » .

En clair. Se­lon nos in­for­ma­tions, OCS – la chaîne payante dé­te­nue à 66,67 % par Orange et à 33,33 % par Ca­nal+ – est en­trée en né­go­cia­tion avec les trois or­ga­ni­sa­tions du ci­né­ma fran­çais que sont le Bu­reau de liai­son des or­ga­ni­sa­tions du ci­né­ma ( Bloc), le Bu­reau de liai­sons des in­dus­tries du ci­né­ma ( Blic) et la so­cié­té ci­vile des Au­teurs, Réa­li­sa­teurs, Pro­duc­teurs ( L’ARP). Alors que l’ac­cord quin­quen­nal ( 2014- 2018) ac­tuel­le­ment en vi­gueur entre OCS et le 7e Art fran­çais ar­rive à échéance le 31 dé­cembre pro­chain ( 2), l’en­ti­té Orange Content – la­quelle re­groupe de­puis juillet 2017 non seule­ment OCS mais aus­si la di­rec­tion des conte­nus et les Orange Stu­dio et Orange Pres­ta­tions TV – a en­voyé à ces trois or­ga­ni­sa­tions ci­né­ma­to­gra­phiques sa pro­po­si­tion de re­va­lo­ri­sa­tion pour par­ve­nir à un nou­vel ac­cord cen­sé prendre le re­lais le 1er jan­vier 2019. La pro­po­si­tion D’OCS est simple. Tou­jours se­lon nos in­for­ma­tions, il s’agit de pas­ser d’un mon­tant an­nuel ga­ran­ti de 38 mil­lions d’eu­ros en 2018 à 41 mil­lions d’eu­ros en 2021 de dé­penses ( achat, pré­achat, prime au suc­cès, sou­tien en salles) en fa­veur de la fi­lière ci­né­ma­to­gra­phique eu­ro­péenne et d’ex­pres­sion ori­gi­nale fran­çaise, soit une aug­men­ta­tion de 1 mil- lion d’eu­ros par an pen­dant trois ans. Mais tout oc­cu­pés à ac­cou­cher dans la dou­leur d’un ac­cord avec le gros pour­voyeur de fonds du ci­né­ma fran­çais qu’est Ca­nal+, le trio Bloc- BlicL’ARP n’ont re­pris langue avec Orange qu’aux Ren­contres ci­né­ma­to­gra­phiques de Di­jon ( RCD) des 7- 9 no­vembre. C’est là qu’un ac­cord in­ter­pro­fes­sion­nel avec Ca­nal+ a été si­gné in ex­tre­mis pour quatre ans ( 2019- 2022) – alors que l’ac­tuel ac­cord ( 2015- 2019) en vi­gueur ( 3) cou­rait pour­tant jus­qu’au 31 dé­cembre 2019. Aux RCD, Da­vid Kess­ler, di­rec­teur d’orange Content, a in­di­qué qu’il pen­sait « si­gner ra­pi­de­ment » . Ce qu’es­père Ber­nard Ta­ni, le di­rec­teur des re­la­tions ins­ti­tu­tion­nelles d’orange Content. « Nous avons com­men­cé à dis­cu­ter à Di­jon, sans pré­ju­ger de l’is­sue des né­go­cia­tions » , a- t- il confié à Edi­tion Mul­ti­mé­[email protected] Les obli­ga­tions D’OCS res­te­raient les mêmes qu’ac­tuel­le­ment, à sa­voir : consa­crer au moins 27 % et 22 % de son chiffre d’af­faires an­nuel à des droits de dif­fu­sion res­pec­ti­ve­ment de films eu­ro­péens et d’ex­pres­sion ori­gi­nale fran­çaise. Il ne res­te­rait plus en­suite pour OCS qu’à si­gner « pro­chai­ne­ment » l’ac­cord sur la chro­no­lo­gie des mé­dias, avec Ca­nal+ et tout la fi­lière… ou [email protected]

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.