SFR Play pro­po­se­ra VOD et TVR en plus de la SVOD AT& T- Time War­ner, l'in­dé­pen­dance et la neu­tra­li­té

En fait. Le 22 oc­tobre, Mi­chel Combes, pré­sident de SFR a in­di­qué à EM@ que SFR Play ( ex- Zive) – ac­tuel­le­ment ser­vice de SVOD – de­vient la « marque om­brelle » sous la­quelle les autres ser­vices de VOD et de TV rat­tra­page se­ront re­grou­pés. Il vise un ca­ta

Edition Multimédi@ - - La Une -

En clair « Nous sommes en train de réunir, sous la même om­brelle SFR Play, la VOD, la SVOD et la TV de rat­tra­page » , a in­di­qué Mi­chel Combes, pré­sident du groupe SFR, in­ter­ro­gé par Edi­tion Mul­ti­mé­di@ en marge d’un dé­bat où il in­ter­ve­nait aux Ren­contres ci­né­ma­to­gra­phiques de Di­jon ( RDC) le 22 oc­tobre sur le thème de « Ci­né­ma et dif­fu­seur : vers un nou­vel edeal? ». Jus­qu’à main­te­nant, SFR Play est uni­que­ment une pla­te­forme de vidéo à la de­mande par abon­ne­ment ( SVOD). Elle est le nou­veau nom de­puis cet été de Zive lan­cé il y a près d’un an ( en no­vembre 2015). Le ser­vice « TV à la de­mande » de SFR, qui fut lan­cé du­rant l’été 2011 comme offre de la té­lé­vi­sion de rat­tra­page ( TVR), de­vien­dra une par­tie in­té­grante de SFR Play. De même, le ser­vice de VOD à l’acte Club Vidéo SFR va pas­ser lui aus­si sous la marque fé­dé­ra­trice SFR Play. Se­lon nos in­for­ma­tions, la so­cié­té fran­çaise VOD Fac­to­ry, créée en août 2013 par d’an­ciens de SFR ( 1), a pro­lon­gé son contrat d’ex­clu­si­vi­té avec SFR pour conti­nuer à opé­rer en back­ground l’offre de VOD à l’acte et deux offres de SVOD ( Pass Ci­né­ma et Pass Kids). « Notre ca­ta­logue va s’en­ri­chir et pas­ser de 10.000 à 30.000 films et sé­ries d’ici fin 2017. Nous par­tons de zé­ro ; il faut nous lais­ser le temps » , nous a pré­ci­sé Mi­chel Combes. De­puis le 25 oc­tobre der­nier, SFR dif­fuse la sai­son 1 de sa toute pre­mière sé­rie ori­gi­nale et ex­clu­sive, « Les Mé­di­cis : Maîtres de Flo­rence » , que la nou­velle en­ti­té Al­tice Stu­dios a co- pré­fi­nan­cée ( 2). SFR Play dis­pose d’un bud­get de 30 mil­lions d’eu­ros qui se­ra tri­plé à 90 mil­lions d’eu­ros ( 3). Al­tice Stu­dios, di­ri­gée par No­ra Melh­li ( ex- di­rec­trice de la fic­tion de la so­cié­té de pro­duc­tion Shine France et ex- En­de­mol Fic­tion), co- pro­dui­ra ain­si des films et des sé­ries ori­gi­nales à la ma­nière de Net­flix. « Nous sommes prêts à si­gner des ac­cords avec la pro­fes­sion » , a lan­cé Mi­chel Combes lors du dé­bat aux RCD, comme peut le faire par exemple Ca­nal+ ( voir en Une) ou OCS d’orange. La mai­son mère de SFR s’est en outre do­tée d’une autre en­ti­té pla­cée sous la di­rec­tion cette fois de Alain Weill, Al­tice Chan­nel Fac­to­ry, qui crée­ra des chaînes de té­lé­vi­sion. « Je n’ex­clus rien. Nous édi­tons dé­jà des chaînes mais pas de ci­né­ma. S’il faut édi­ter une chaîne de ci­né­ma ou une chaîne pre­mium, on édi­te­ra une chaîne de ci­né­ma ou une chaîne pre­mium. Je n’ai pas de sou­ci par rap­port à ce­la » , a dé­cla­ré Mi­chel Combes à Di­jon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.