IOT PLA­NET, UN SA­LON POUR AC­COM­PA­GNER LE DÉ­COL­LAGE DE L’IN­TER­NET DES OB­JETS

Electronique S - - Événement -

> Du 25 au 27 oc­tobre der­nier a eu lieu à Gre­noble la pre­mière édition de IoT Pla­net, sa­lon dé­dié à l’In­ter­net des ob­jets avec une cen­taine d’ex­po­sants. Il a pris place dans le même hall d’ex­po­si­tion que Se­mi­con Eu­ro­pa. L’idée de ce rap­pro­che­ment était de dé­mon­trer l’im­por­tance de l’in­dus­trie des se­mi­con­duc­teurs pour les ap­pli­ca­tions de l’IoT, et vice- ver­sa. Les vi­si­teurs au­ront pu ain­si ex­plo­rer l’en­semble de la chaîne de va­leur de l’élec­tro­nique, de la tech­no­lo­gie si­li­cium aux ob­jets connec­tés. À tra­vers trois jours de fo­rum, le sa­lon IoT Pla­net a abor­dé des thèmes tels que la sé­cu­ri­té, l’In­ter­net au ser­vice de l’in­dus­trie, la vie connec­tée ( « smart li­ving » ) , et l’im­pact des nou­velles tech­no­lo­gies sur l’édu­ca­tion et les res­sources hu­maines. > « En termes d’in­no­va­tion, la France est très bien pla­cée. Le ré­seau LoRa est néàG­re­noble, avec la so­cié­té Cy­cleo » , a rap­pe­lé Sté­phane Al­laire, Pdg d’Ob­je­nious, la fi­liale de Bouygues Té­lé­com dé­diée à l’In­ter­net des ob­jets. La so­cié­té, dont le ré­seau IoT est ba­sé sur la tech­no­lo­gie LoRa, cou­vri­ra tout le ter­ri­toire fran­çais dès la fin de l’an­née 2016, avec 4000 an­tennes dé­ployées dans 30000 ag­glo­mé­ra­tions. « Nous avons dé­jà des ac­cords avec plu­sieurs clients de l’in­dus­trie et des ser­vices, no­tam­ment avec Car­re­four dont la lo­gis­tique va être­ba­sée sur notre tech­no­lo­gie IoT. Nous al­lons dé­ployer 10000 cap­teurs pour Car­re­four dès la fin de l’an­née et 180000 l’an­née pro­chaine » . « Nous me­nons aus­si des tests avec une grande vil­le­pour le dé­ploie­ment de comp­teurs d’eau en­ter­rés. Nous avons des contacts avec Pri­ma­gaz pour vé­ri­fier le taux de rem­plis­sage des bou­teilles de gaz. Nous tra­vaillons avec Wis­ti­ki dont les tra­ckers fonc­tionnent au­jourd’hui en Blue­tooth et qui uti­li­se­ront bien­tôt LoRa » , ajoute- t- il. « Il s’agit d’un vrai dé­col­lage au ni­veau des ap­pli­ca­tions, des pro­jets et des vo­lumes, et un nombre crois­sant d’in­dus­triels est dé­sor­mais convain­cu de ce que peut lui ap­por­ter l’IoT » , conclut Sté­phane Al­laire. > IoT Pla­net a été or­ga­ni­sé par une start- up, IoT Pla­net Uni­ver­sal, créée en juillet 2015, et pré­si­dée par Alain As­tier, ex- vice- pré­sident en charge des usines et de la stra­té­gie chez STMi­croe­lec­tro­nics. Son ob­jec­tif est d’en faire une ma­ni­fes­ta­tion in­ter­na­tio­nale avec des sa­lons à l’étran­ger, à Taï­wan, en Rus­sie, ou en­core en Al­le­magne, en plus de l’édition fran­çaise. 19 so­cié­tés et or­ga­nismes font par­tie du co­mi­té de pi­lo­tage dont Sig­fox, Mi­cro­soft, In­tel, Ge­mal­to, Ober­thur, STMi­croe­lec­tro­nics, Ha­ger, le CEA, l’Imec. « Ac­tuel­le­ment, 60% du bu­si­ness de l’IoT se fait dans l’in­dus­trie, l’au­to­mo­bile, la mai­son connec­tée. Nous as­sis­tons à un dé­col­lage hors de son éco­sys­tème d’ori­gine – le smart­phone et les ob­jets connec­tés por­tés sur soi. L’ac­cé­lé­ra­tion est très forte de­puis deux ans, mais beau­coup reste à faire, car si l’IoT va ré­soudre des pro­blèmes, il va en créer d’autres, en par­ti­cu­lier en ma­tière de sé­cu­ri­té » , sou­ligne Alain As­tier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.