+21,6% à 412 mil­liards de dol­lars pour le mar­ché des se­mi-conduc­teurs en 2017

Sur l’en­semble de l’an­née 2017, le mar­ché eu­ro­péen a pro­gres­sé en eu­ros de 14,7% par rap­port à 2016, à 33,926 mil­liards d’eu­ros, et de 17,1 % en dol­lars à 32,707 mil­liards de dol­lars.

Electronique S - - Sommaire -

Le WSTS, or­ga­nisme en charge des sta­tis­tiques sur le mar­ché mon­dial des se­mi-conduc­teurs, re­layé par l’Esia (le grou­pe­ment eu­ro­péen re­pré­sen­ta­tif de cette in­dus­trie) vient de pu­blier les ré­sul­tats dé­fi­ni­tifs pour l’an­née 2017. Sur l’en­semble de l’an­née pas­sée, la crois­sance s’est éta­blie à 21,6 %, bat­tant un nou­veau re­cord à 412,221 mil­liards de dol­lars, après avoir réa­li­sé 338,931 mil­liards de dol­lars en 2016. En dé­cembre 2017, l es ventes mon­diales de se­mi-conduc­teurs ont at­teint 37,985 mil­liards de dol­lars, en hausse de 0,8 % par rap­port au mois pré­cé­dent et de 22,5% par rap­port à la même pé­riode de 2016. Les prin­ci­paux mo­teurs de la crois­sance en 2017 étaient les mé­moires, les cap­teurs et les ac­tion­neurs, les com­po­sants analogiques ain­si que les cir­cuits lo­giques. Les cir­cuits pour ap­pli­ca­tions spé­ci­fiques ont aus­si for­te­ment contri­bué à la crois­sance du mar­ché. En Eu­rope, les ventes de se­mi­con­duc­teurs ont at­teint 38,311 mil­liards de dol­lars, en pro­gres­sion de 17,1 % par rap­port à 2016, lors­qu’ils s’éta­blis­saient alors à 32,707 mil­liards de dol­lars. En dé­cembre der­nier, les ventes eu­ro­péennes ont at­teint 3,371 mil­liards de dol­lars, en crois­sance de 20,2 % par rap- port au même mois de 2016, et en lé­ger re­trait de 1,6 % par rap­port au mois pré­cé­dent

Les ef­fets de taux de change s’ame­nuisent

Les ef­fets des taux de change sont moins vi­sibles que pré­cé­dem­ment. Ex­pri­mées en eu­ros, les ventes de se­mi-conduc­teurs étaient de 2,863 mil­liards d’eu­ros en dé­cembre 2017, en baisse de 1,3 % par rap­port au mois pré­cé­dent et en hausse de 10,2 % par rap­port à la même pé­riode de l’an pas­sé. Sur une base an­nuelle, le mar­ché eu­ro­péen a pro­gres­sé en eu­ros de 14,7 % par rap­port à 2016 à 33,926 mil­liards d’eu­ros, mon­trant que les ef­fets des taux de change en 2017 n’en­traînent qu’un dif­fé­ren­tiel de 2%.

JACQUES MA­ROUA­NI

≥ Les mo­teurs de la crois­sance en 2017 étaient les mé­moires, les cap­teurs et les ac­tion­neurs, les com­po­sants analogiques ain­si que les cir­cuits lo­giques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.