In­fi­neon cède son ac­ti­vi­té puis­sance RF à l’amé­ri­cain Cree

Cette opé­ra­tion d’un mon­tant de 345 mil­lions d’eu­ros va no­tam­ment per­mettre à Wolf­speed, la fi­liale de Cree, de ren­for­cer sa po­si­tion dans le do­maine des tech­no­lo­gies RF GaN sur SiC.

Electronique S - - Sommaire Electroniques N°91 - Mars 2018 - PHI­LIPPE CORVISIER

Alors que l’ac­qui­si­tion de Wolf­speed, la fi­liale de Cree, par In­fi­neon, fut un jour d’ac­tua­li­té(*), c’est fi­na­le­ment un autre scé­na­rio qui se des­sine au­jourd’hui. En ef­fet, l’al­le­mand a pris la dé­ci­sion de cé­der son ac­ti­vi­té puis­sance RF à l’amé­ri­cain. Le mon­tant de la tran­sac­tion s’élève à quelque 345 mil­lions d’eu­ros. « Cette ac­qui­si­tion ren­force la po­si­tion de lea­der de Wolf­speed dans le do­maine des tech­no­lo­gies RF ni­trure de gal­lium sur car­bure de si­li­cium, tout en lui don­nant ac­cès à d’autres mar­chés et clients, ain­si qu’à une ex­per­tise re­con­nue en en­cap­su­la­tion », s’est fé­li­ci­té Gregg Lowe, le CEO de Cree. L’ac­cord in­clut no­tam­ment la ces­sion de l’usine de Mor­gan Hill (Ca­li­for­nie), où sont réa­li­sés l’en­cap­su­la­tion et le test des tran­sis­tors LDMOS et GaN/SiC. Au to­tal, 260 em­ployés ré­par­tis aux États-Unis (à Mor­gan Hill, mais aus­si à Chand­ler en Ari­zo­na), en Fin­lande, Suède, Chine et Co­rée du Sud sont concer­nés. En­fin, un vo­let sti­pule la four­ni­ture à long terme de wa­fers LDMOS et de com­po­sants connexes par In­fi­neon et son usine de Ra­tis­bonne. Des ser­vice d’as­sem­blage et de test se­ront éga­le­ment as­su­rés au sein de l’uni­té de Ma­lac­ca (Ma­lai­sie).

Un contrat d’ap­pro­vi­sion­ne­ment de tranches SiC

Un échange de bons pro­cé­dés, si l’on consi­dère que Cree s’est pour sa part en­ga­gé à ap­pro­vi- sion­ner In­fi­neon en tranches SiC. Ce qui per­met­tra à ce der­nier d’élar­gir son offre de pro­duits de puis­sance en SiC, afin de ser­vir les mar­chés en pleine crois­sance des on­du­leurs pho­to­vol­taïques et de l’élec­tro­mo­bi­li­té, entre autres. Au­jourd’hui, les se­mi­con­duc­teurs en SiC de l’al­le­mand sont réa­li­sés dans ses propres uni­tés de pro­duc­tion, à par­tir de wa­fers de six pouces (150 mm). De fait, le contrat (dont le mon­tant est éva­lué à plus de 100 mil­lions de dol­lars) entre les deux par­ties ne concerne que les tranches d’un tel dia­mètre. « La ga­ran­tie d’un ap­pro­vi­sion­ne­ment à long terme de wa­fers SiC va nous per­mettre de ren­for­cer notre stra­té­gie de crois­sance dans le do­maine du contrôle de la puis­sance pour les ap­pli­ca­tions in­dus­trielles et au­to­mo­biles. En con­sé­quence, nous crée­rons de la va­leur ajou­tée pour nos clients », a ana­ly­sé Rein­hard Ploss, le CEO d’In­fi­neon.

(*) Rap­pe­lons qu’en rai­son de l’op­po­si­tion ma­ni­fes­tée par les au­to­ri­tés amé­ri­caines, qui ont es­ti­mé qu’une telle opé­ra­tion pré­sen­te­rait des risques pour la sé­cu­ri­té in­té­rieure du pays, le ra­chat pour 850M$ de Wolf­speed par In­fi­neon a fi­na­le­ment avor­té l’an der­nier.

≤ Wolf­speed, la fi­liale de Cree, va faire no­tam­ment main basse sur un ca­ta­logue de tran­sis­tors RF de puis­sance de types LDMOS et HEMT GaN sur SiC.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.