No­kia of­fi­cia­lise la re­vente de Wi­things à son fon­da­teur Éric Car­reel

Le re­tour d’Éric Car­reel à la tête de l’en­tre­prise est plu­tôt une bonne nou­velle pour les sa­la­riés de cette en­ti­té.

Electronique S - - Sommaire -

No­kia a of­fi­cia­li­sé la ces­sion de Wi­things à son fon­da­teur Éric Car­reel, deux ans après lui avoir ache­té cette ac­ti­vi­té pour 170 mil­lions d’eu­ros. Le mon­tant du ra­chat n’a pas été com­mu­ni­qué, mais se­rait de l’ordre de 30 Me. Ram­zi Hai­da­mus, qui avait pous­sé le Fin­lan­dais à cette ac­qui­si­tion, a quit­té le groupe peu après sa fi­na­li­sa­tion. Avec son dé­part, tous les pro­jets ont été mis de cô­té. L’in­té­gra­tion a été com­pli­quée par la com­po­sante géo­gra­phique, car le ma­na­ge­ment était ba­sé en Fin­lande et aux États Unis et les équipes de dé­ve­lop­pe­ment à Pa­ris. No­kia a aus­si eu ra­pi­de­ment d’autres su­jets plus com- plexes à trai­ter, avec le ra­chat d’Alcatel Lucent. La crois­sance de cette ac­ti­vi­té a dé­çu et Gregory Lee, un an­cien de Sam­sung qui a pris la tête de No­kia Tech­no­lo­gies l’an der­nier, a or­ga­ni­sé le re­trait de No­kia de ce mar­ché pour re­cen­trer l’af­faire sur les bre­vets et li­cences. Le re­tour d’Éric Car­reel à la tête de l’en­tre­prise est plu­tôt une bonne nou­velle pour les sa­la­riés de cette en­ti­té. Wi­things dis­pose en­core d’une équipe de plus de 200 per­sonnes, com­po­sée d’in­gé­nieurs, de dé­ve­lop­peurs, de ma­na­gers et de tech­ni­ciens, prin­ci­pa­le­ment ba­sés à Is­sy-les-Mou­li­neaux, près de Pa­ris.

JACQUES MAROUANI

≥ Wi­things dis­pose d’une équipe de plus de 200 per­sonnes, com­po­sée d’in­gé­nieurs, de dé­ve­lop­peurs, de ma­na­gers et de tech­ni­ciens.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.