Esprit Yoga

SAMADHI 2.0

- PAR JEANNE POUGET Tech · Lifestyle · Instagram · Facebook

L'éveil, une ques­tion de connexion ?

L'éveil, une ques­tion de connexion ? In­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle, smart yo­ga, ap­plis, réa­li­té vir­tuelle… Plon­gée dans l'uni­vers des tech­no­lo­gies connec­tées au yo­ga qui ont ex­plo­sé avec le confi­ne­ment de mars-avril, pour le meilleur ou pour le pire.

BIEN QU'ANCESTRAL, le yo­ga est loin d'être une dis­ci­pline fi­gée dans le temps. Au contraire, il na­vigue au gré de la mon­dia­li­sa­tion et des évo­lu­tions technologi­ques afin de s'adap­ter au monde dans le­quel nous vi­vons, mo­di­fiant notre rap­port à la pra­tique, par­fois même à notre in­su. Mul­ti­pli­ca­tion des sup­ports, abon­dance des ap­pli­ca­tions, té­lé­char­ge­ment, strea­ming ou réa­li­té vir­tuelle : le yo­ga connec­té peut-il nous ai­der à dé­con­nec­ter ? Où se si­tue la fron­tière entre be­soin et gad­get ?

Jus­qu'à très ré­cem­ment, notre rap­port au yo­ga était sou­vent can­ton­né à une pra­tique heb­do­ma­daire dans une salle, éven­tuel­le­ment à une re­traite de temps et temps et à une do­cu­men­ta­tion sur le su­jet ré­duite à quelques re­vues spé­cia­li­sées et livres clas­sés au rayon « Bien-être » des li­brai­ries.

Et que pen­ser des pro­fes­seurs qui postent leur plan­ning chaque se­maine sur Ins­ta­gram ? Des stu­dios qui dé­lèguent le flux de leurs ré­ser­va­tions à la pla­te­forme Mind­bo­dy ? De cette nou­velle gé­né­ra­tion d'élèves qui pa­pillonne de cours en cours grâce à l'ap­pli­ca­tion Class Pass, éva­luant au passage profs et stu­dios avec des étoiles, comme les tou­ristes sur Boo­king ? De quoi don­ner le tour­nis aux uti­li­sa­teurs et de l'ur­ti­caire aux ga­rants de la tra­di­tion. Qu'on le veuille ou non, le yo­ga est de­ve­nu (aus­si) un bien de consom­ma­tion dans l'ère du temps, qui n'a pas man­qué d'in­ves­tir dans les nou­velles tech­no­lo­gies. À cha­cun de dis­cer­ner ce qui re­lève de l'uti­li­té, du confort ou de la perte d'au­then­ti­ci­té. La tech­no­lo­gie qui re­con­necte À l'op­po­sé de l'usage per­for­ma­tif et ef­fi­cient, on trouve des dé­marches créa­trices de lien et de par­tage. C'est le cas de nom­breux pod­casts et blogs qui per­mettent aux pro­fes­sion­nels de dif­fu­ser la culture du yo­ga en de­hors du ta­pis et aux pra­ti­quants d'af­fi­ner leurs connais­sances de fa­çon plus di­ver­si­fiée et ac­ces­sible qu'au­pa­ra­vant. Des pro­grammes tels que Pa­roles de Yo­gis, Sa­lu­ta­tions ou en­core Time to Bloom re­viennent sur la phi­lo­so­phie du yo­ga, dé­ve­loppent de longues en­tre­tiens avec des pro­fes­seurs ou abordent le yo­ga sous un angle po­li­tique et social. Et il y en a pour tous les goûts !

Le confi­ne­ment dû au Co­ro­na­vi­rus a ac­cé­lé­ré la de­mande de yo­ga en ligne, avec le be­soin ac­cru de pra­ti­quer, même grâce à un écran. Une né­ces­si­té pour gar­der un lien social, pour dé­com­pres­ser, et pour les pro­fes­seurs de conti­nuer à tra­vailler. Cours sur do­na­tion (ré­mu­né­rés via des ca­gnottes en ligne), dé­ma­té­ria­li­sa­tion des stu­dios en ligne et mul­ti­pli­ca­tion de cours en di­rect — via les ap­pli­ca­tions Zoom ou Ins­ta­gram… Beau­coup aus­si d'ini­tia­tives bé­né­voles, comme celle de notre ma­ga­zine qui a pro­po­sé pen­dant toute la du­rée de confi­ne­ment 2 séquences de yo­ga par jour en live sur sa page Fa­ce­book. Le yo­ga connec­té de­puis son sa­lon au­ra ra­re­ment fait au­tant par­ler de lui qu'au printemps 2020 !

Vers tou­jours plus d’ubi­qui­té

Le yo­ga est donc dé­sor­mais ac­ces­sible par­tout, sou­vent hors ligne grâce au té­lé­char­ge­ment ou en live pour tou­jours plus de connexion ins­tan­ta­née. Le suc­cès des ap­pli­ca­tions de mé­di­ta­tion comme Head­space, Calm, Mind ou en­core Pe­tit Bam­bou en té­moignent. Elles per­mettent de ci­bler nos be­soins (lut­ter contre le stress, mieux dor­mir, se concen­trer…) en dif­fu­sant la pra­tique hors des es­paces ha­bi­tuels. On peut uti­li­ser ces ou­tils chez soi, au bu­reau entre deux réunions, dans des trans­ports bon­dés ou en voyage. Tout comme les ap­pli­ca­tions In­sight Ti­mer ou Mé­tro­nome qui per­mettent de mi­nu­ter nos mé­di­ta­tions à l'aide de gongs ou de ré­gu­ler notre res­pi­ra­tion où que nous soyons.

Dé­sor­mais, le sys­tème de strea­ming (dif­fu­sion de flux en temps réel) per­met d'ap­pro­cher le yo­ga dif­fé­rem­ment. La chaîne YAY TV pro­pose ain­si plus de 800 cours et pro­grammes liés au yo­ga, dis­po­nibles aus­si bien en VOD qu'en live. Pour son fon­da­teur, Jé­rôme Cal­lec pas­sion­né de tech­no­lo­gie, l'offre di­gi­tale est com­plé­men­taire mais elle n'a pas pour vo­ca­tion à rem­pla­cer la pra­tique en salle : « on sou­haite que les gens se rendent en stu­dios, mais on sait que ce n'est pas ac­ces­sible pour tout le monde. Ce­la offre la pos­si­bi­li­té de pra­ti­quer plus, mais aus­si dif­fé­rem­ment et de ma­nière plus abor­dable ».

La mul­ti­pli­ca­tion des sup­ports, l'abon­dance des stocks dis­po­nibles grâce au Cloud mais aus­si la mo­bi­li­té de ces ou­tils per­mettent la dé­mo­cra­ti­sa­tion de la culture du yo­ga à un pu­blic plus large : fa­mi­lia­ri­ser de ma­nière lu­dique les en­fants et ado­les­cents mais aus­si des pra­ti­quants géo­gra­phi­que­ment plus iso­lés ou aux moyens fi­nan­ciers plus res­treints.

 ??  ??
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France