Esprit Yoga

YOGAÏA

- PAR JA&ZI Lifestyle · Ecology

Pour une pra­tique « dé­crois­sante »

JE PENSE que vous convien­drez avec moi que nous vi­vons une époque an­xio­gène faite de crises so­ciales, d'ex­ploi­ta­tion ef­fré­née de res­sources, avec une perte de re­pères, dans un cli­mat pla­né­taire en sur­chauffe ponc­tué de ca­tas­trophes cli­ma­tiques. De quoi par­fois bais­ser les bras ou faire l'au­truche, confron­tés à notre im­puis­sance. Im­puis­sants? Pas vrai­ment ! Le yo­ga nous donne les clefs de trans­for­ma­tion pour nous en­ga­ger dans des ac­tions plus consciente­s et plus justes à l'égard de l'en­semble du vi­vant.

Quel rap­port entre ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique et adho mu­kha sva­na­sa­na, me di­rez-vous ? Pas be­soin d'être des maîtres yo­gis pour réa­li­ser que le yo­ga nous fa­çonne bien au-de­là du cor­po­rel. J'en­tends de nom­breux pra­ti­quants dire que le yo­ga a « chan­gé leur vie ». Au-de­là des pos­tures, le yo­ga en­traîne de pro­fonds chan­ge­ments et nous in­vite à re­vi­si­ter notre ma­nière d'être au monde. Aus­si, il nous fait res­sen­tir in­ti­me­ment la vé­ri­té ul­time de l'éco­lo­gie, c'est-à-dire l'in­ter­dé­pen­dance entre tout le vi­vant. Pour un pra­ti­quant de yo­ga, conce­voir la pla­nète comme un tout vi­vant et in­ter­con­nec­té est une évi­dence.

Pour que la terre soit en­core là pour nos en­fants et leurs en­fants, de nom­breux éco­no­mistes en ap­pellent les Etats à adop­ter des po­li­tiques éco­no­miques de dé­crois­sance. Ils partent d'un constat qui me pa­raît de bon sens, à sa­voir qu'il est tout sim­ple­ment im­pos­sible de pour­suivre une crois­sance in­fi­nie, qui im­plique une des­truc­tion crois­sante de res­sources na­tu­relles dans une pla­nète où ces res­sources sont par dé­fi­ni­tion li­mi­tées. L'op­tion de la dé­crois­sance prône le pri­mat de la qua­li­té sur la quan­ti­té, du bien-être sur la per­for­mance, du bonheur sur la réus­site ma­té­rielle. Tout ce­la vous pa­raît-il fa­mi­lier ? Per­son­nel­le­ment j'y vois un pa­ral­lèle évident avec les va­leurs et la voie du yo­ga.

Le yo­ga nous in­vite à la so­brié­té, à la com­pas­sion, à l'ac­tion consciente, au non-as­ser­vis­se­ment du vi­vant, dans les pe­tits gestes comme dans les grands choix. Bref, en­trer en com­mu­nion avec le monde plu­tôt que le consom­mer ! Pour moi il ne s'agit pas non plus de pour­suivre une im­pos­sible et même non sou­hai­table vie d'as­cèse, mais tout sim­ple­ment d'ali­gner mes actes en­vers l'en­vi­ron­ne­ment avec les va­leurs yogiques qui me sont chères.

J'uti­lise alors ma pra­tique comme un mo­ment d'en­traî­ne­ment pour dé­cons­truire mes ré­flexes bien an­crés de per­for­mance, de tou­jours plus. Oser Dan­da­sa­na plu­tôt que Pin­cha Mayu­ra­sa­na, Balasana plu­tôt que Cha­tu­ran­ga ! En m'exer­çant à me dé­faire sur le ta­pis de mes en­vies de com­pa­rai­son, de com­pé­ti­tion, d'ac­cu­mu­la­tion, je peux me li­bé­rer de leur em­prise dans mes choix et com­por­te­ments en­vers l'en­vi­ron­ne­ment. Aban­don­ner la pour­suite d'une im­pos­sible crois­sance in­fi­nie et choi­sir de res­pec­ter au­tant mes li­mites et mes res­sources que celles de la pla­nète.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France