Bu­gat­ti Di­vo

EVO (France) - - Briefing -

Si vous ne sa­viez pas en­core que le pa­tron de Bu­gat­ti a of­fi­cié pen­dant plus de 10 ans chez Lam­bor­ghi­ni au­pa­ra­vant, cette Di­vo va vous le faire dé­cou­vrir. En ef­fet, Ste­fan Win­kel­mann qui a ins­ti­tué à Sant’aga­ta les sé­ries li­mi­tées ba­sées sur des mo­dèles de la gamme (Ve­ne­no, Cen­te­na­rio…) semble ap­pli­quer au­jourd’hui la même phi­lo­so­phie à la firme de Mol­sheim. La Di­vo qui adopte le nom du pi­lote fran­çais Al­bert Di­vo vain­queur de la Tar­ga Flo­rio à deux re­prises à la fin des an­nées 20 a pour am­bi­tion af­fi­chée de prendre les cri­tiques à re­brousse-poil en pré­sen­tant des qua­li­tés de te­nue de route en vi­rage suf­fi­sam­ment éle­vées pour pous­ser les pro­prié­taires à al­ler sur les cir­cuits et à faire taire ceux qui disent que les Bu­gat­ti sont des au­tos de ligne droite. Ain­si, op­ti­mi­sa­tion châs­sis, de l’aé­ro­dy­na­mique et de l’amor­tis­se­ment, ré­duc­tion du poids furent au pro­gramme pour per­mettre à la Di­vo d’amé­lio­rer de 8 se­condes les chro­nos de la Chi­ron sur le tra­cé rou­tier de Nardó. Le style a été vi­ri­li­sé, l’ai­le­ron ar­rière amo­vible qui sert aus­si d’aé­ro­frein s’élar­git de 23 % par rap­port à ce­lui de la Chi­ron (1,83 m de large), les flux d’air sous, dans et au­tour de l’au­to ont été op­ti­mi­sés et, au fi­nal, l’ap­pui at­teint 456 kg à la vi­tesse maxi­male (et li­mi­tée) de 380 km/h, soit 90 kg de plus par rap­port à la Chi­ron.

La Di­vo sup­porte dé­sor­mais 1,6 g en ac­cé­lé­ra­tion la­té­rale grâce à des ré­glages châs­sis pri­vi­lé­giant la ré­ac­ti­vi­té et aban­don­nant sur­tout les pré­ten­tions de re­cherche des hautes vi­tesses tan­dis que le poids to­tal re­cule de 35 kg grâce à l’em­ploi de ma­té­riaux lé­gers (al­liages, car­bone) et la sup­pres­sion de cer­tains iso­lants et des ran­ge­ments de portes et de console cen­trale.

La teinte bleu tur­quoise spé­cia­le­ment créée a été bap­ti­sée Di­vo Ra­cing Blue et se ré­pand aus­si bien à l’ex­té­rieur qu’à l’in­té­rieur. De nou­veaux sièges plus en­ve­lop­pants ap­pa­raissent, l’al­can­ta­ra re­couvre en par­tie le vo­lant, les pa­lettes de chan­ge­ments de vi­tesse sont plus longues, mais le confort n’est pas ou­blié avec des ac­cou­doirs élar­gis et des pro­tec­tions pour les jambes.

L’autre am­bi­tion de la Di­vo est sans au­cun doute de faire du bu­si­ness puisque ce mo­dèle ho­mo­lo­gué route qui ne se­ra pro­duit qu’à 40 exem­plaires est af­fi­ché à 5 mil­lions d’eu­ros pièce ! Sa­chez que mal­gré ce­la, tous sont dé­jà ven­dus alors même que la Di­vo n’a semble-t-il pas eu re­cours à une nou­velle ho­mo­lo­ga­tion, ce qui ex­pli­que­rait que son W16 est iden­tique à ce­lui de la Chi­ron (1 500 ch et 1 600 Nm de couple) tout comme sa boîte DSG à 7 rap­ports, ou en­core que le poids à sec in­di­qué de 1 995 kg est aus­si ce­lui de la Chi­ron et ce mal­gré l’an­nonce d’un gain de 35 kg. Bien­tôt un chro­no sur le Ring ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.