EXEMPLE

Feuillet Hebdo de la Revue Fiduciaire - - FISCAL -

Une en­tre­prise réa­lise un CA de 1 800 000 €.

La li­mite de 5 pour mille du chiffre d'af­faires li­mi­te­rait la somme re­te­nue pour le cal­cul de la ré­duc­tion d'im­pôt à 9 000 €. L'en­tre­prise pour­ra ef­fec­tuer un ver­se­ment de 10 000 € eu­ros et bé­né­fi­cier d'une ré­duc­tion D'IS de 6 000 €.

Bien en­ten­du le ver­se­ment de 10 000 € n'est pas dé­duc­tible de son ré­sul­tat fis­cal

Comme ac­tuel­le­ment, la li­mite se­rait com­mune aux ver­se­ments ef­fec­tués au titre des dons aux oeuvres ou­vrant droit à la ré­duc­tion d'im­pôt de 60 % (CGI art. 238 bis) et aux ver­se­ments ef­fec­tués au titre de l'ac­qui­si­tion d'oeuvres ori­gi­nales d'ar­tistes vi­vants et d'ins­tru­ments de mu­sique, qui donnent lieu à une dé­duc­tion du ré­sul­tat fis­cal (CGI art. 238 bis AB ; voir RF 1090, § 745).

Nou­velle obli­ga­tion dé­cla­ra­tive pour les or­ga­nismes bé­né­fi­ciaires des dons

À comp­ter du 1er jan­vier 2019, les struc­tures bé­né­fi­ciaires des dons en nu­mé­raire éli­gibles à la ré­duc­tion d'im­pôt pour mé­cé­nat d'en­tre­prise de­vraient dé­cla­rer à l'ad­mi­nis­tra­tion fis­cale la liste des en­tre­prises à l'ori­gine de ces dons en nu­mé­raire, les mon­tants cor­res­pon­dants ain­si que les éven­tuelles contre­par­ties ac­cor­dées à l'en­tre­prise, dès lors que leur mon­tant to­tal an­nuel est su­pé­rieur ou égal à 153 000 € par struc­ture.

Cette dis­po­si­tion ne s'ap­pli­que­rait pas aux dons de den­rées ali­men­taires que per­çoivent les as­so­cia­tions d'aide ali­men­taire.

Les mo­da­li­tés de dé­cla­ra­tion se­raient fixées par dé­cret.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.