Cla­rins

Glamour (France) - - La Une -

Sa­ga fa­mi­liale Ki­né­si­thé­ra­peute, Jacques Cour­tin-cla­rins ouvre en 1954, rue Tron­chet, à Pa­ris, un pe­tit centre de ré­édu­ca­tion es­thé­tique. En 1956, il lance une huile amin­cis­sante aux plantes qui fait un mal­heur, et, par­tant de là, des huiles vi­sage et corps. C’est le dé­but d’une très longue sé­rie de suc­cès, qui conduit Cla­rins, des an­nées de tra­vail plus tard, à oc­cu­per la place de lea­der eu­ro­péen du soin haut de gamme. Dé­te­nu à 100 % par la fa­mille, le groupe ras­semble aus­si au­jourd’hui les marques My Blend, Az­za­ro et Mu­gler. Les deux fils de Jacques, Ch­ris­tian et Oli­vier, oc­cupent tous deux des fonc­tions de di­rec­tion et ont, de­puis quelques an­nées, ac­cueilli au sein du di­rec­toire leurs filles Vir­gi­nie, Claire, Pris­ca et Jen­na.

Phi­lo­so­phie du clan Très en avance sur son temps, Cla­rins a, dès ses dé­buts, adop­té des en­ga­ge­ments au­jourd’hui re­pris par beau­coup d’ac­teurs de la cos­mé­tique : at­ta­che­ment au vé­gé­tal, pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment et en­ga­ge­ment hu­ma­ni­taire.

Jacques, le père fon­da­teur, en­tou­ré de ses deux fils. Des­sous : au­jourd’hui, ses pe­tites-filles re­prennent le flam­beau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.