VRAI OU FAUX

Golf Magazine - - LES RÈGLES DE L’ART -

1. Votre balle re­pose sur l’avant­green, à trois mètres de l’en­trée du green. Comme vous dé­si­rez uti­li­ser votre put­ter, vous dé­ci­dez d’en­le­ver des pe­tits pa­quets d’herbe cou­pée qui se trouvent sur votre ligne de jeu. Pas de sou­ci, vous en avez le droit. VRAI : La règle 23-1 pré­cise que vous pou­vez en­le­ver, sans pé­na­li­té, tout dé­tri­tus sauf lorsque le dé­tri­tus et votre balle re­posent dans le même obs­tacle.

2. Lors d’une épreuve en sta­ble­ford, vous retrouvez votre balle dans un bun­ker. Une pomme de pin se trouve quelques cen­ti­mètres der­rière votre balle. Vous en­le­vez la pomme de pin sans faire bou­ger votre balle. Vous éco­pez de deux coups de pé­na­li­té. VRAI : La pomme de pin et votre balle re­po­sant dans un bun­ker, vous ne pou­vez pas en­le­ver la pomme de pin qui est un dé­tri­tus. Que votre balle se dé­place ou non ne change rien! Vous de­vez donc être pé­na­li­sé de deux coups se­lon la règle 13-4c.

3. En stroke-play, votre balle re­pose sur l’avant-green, à un mètre du green. Comme un peu de sable re­pose sur votre ligne de jeu, vous dé­ci­dez d’en­le­ver ce­lui qui re­pose sur le green. Vous êtes pé­na­li­sé de deux coups. FAUX : Même si votre balle re­pose sur l’avant-green, vous avez le droit d’en­le­ver du sable qui re­pose sur le green (règle 16-1a-i). En re­vanche, vous n’avez pas le droit d’en­le­ver du sable qui re­pose sur l’avant-green.

4. Lors d’une jour­née très ven­tée, vous retrouvez votre balle dans un bun­ker. Alors que vous vous pré­pa­rez à jouer, une ra­fale de vent em­porte une branche qui vient s’im­mo­bi­li­ser sur votre balle. Vous avez le droit de l’en­le­ver pour jouer votre coup. FAUX : La branche, qui est un dé­tri­tus, étant «dé­pla­cée » par des causes na­tu­relles (le vent), vous n’avez pas le droit de l’en­le­ver dans le bun­ker où re­pose votre balle. Si vous le faites, vous en­cou­rez une pé­na­li­té de deux coups (règle 13-4 et dé­ci­sion 13-4/18.5).

Chaque mois, nous vous pro­po­sons quatre af­fir­ma­tions aux­quelles vous ne pou­vez ré­pondre que de deux fa­çons : vrai ou faux. Ce mois-ci, évo­quons des cas liés aux dé­tri­tus.

En­le­ver un dé­tri­tus, une ac­tion pas tou­jours au­to­ri­sée…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.