Pe­tit, cos­taud et pi­men­té…

Golf Magazine - - GOLFEUR MASQUÉ - DE NOTRE EN­VOYÉ SPÉ­CIAL DANS LES PY­RÉ­NÉES AT­LAN­TIQUES, CLAUDE GRANVEAUD (TEXTE ET PHOTOS).

Ob­ser­ver un golf en toute dis­cré­tion puis don­ner la pa­role à son di­rec­teur. C’est le prin­cipe du «Gol­feur Mas­qué» qui s’est ren­du au golf Epher­ra, un 18 trous du Pays basque, à 30 minutes de la côte.

por­tée de drive d’es­pe­lette, la ca­pi­tale du pi­ment basque, le par­cours d’epher­ra –la per­drix, en basque– est une his­toire de fa­mille. Patrick Gé­nin qui s’ap­prê­tait à prendre la re­lève pa­ter­nelle sur l’ex­ploi­ta­tion agri­cole, avait des envies de di­ver­si­fi­ca­tion à une pé­riode où la PAC ne don­nait pas cher de l’ave­nir de nos cam­pagnes. Après un pas­sage au ly­cée agri­cole de Neu­vic, en Cor­rèze, pour se fa­mi­lia­ri­ser avec le mé­tier de green­kee­per, il se lan­çait en com­pa­gnie de son frère Michel et sa soeur Ma­rine dans l’aven­ture avec six trous rus­tiques et un prac­tice construits en contre­bas d’une ber­ge­rie trans­for­mée en club-house… En 1992, le projet al­lait re­ce­voir un ac­cueil plu­tôt amu­sé de la part des autres golfs de la côte basque. Sou­te­nu par toute la fa­mille et Phi­lippe Be­toule, pro­fes­seur cor­ré­zien de bon conseil, Patrick por­tait le des­sin à 9 trous en 1994. Les contrainte­s du ter­rain ne per­met­taient pas plus, sauf à s’étendre un peu plus loin. Cette op­tion aus­si ori­gi­nale qu’in­ha­bi­tuelle al­lait être re­te­nue pour por­ter le tra­cé à 18 trous en 1998. le par­cours vi­vait alors tran­quille­ment, jus­qu’au jour où un ar­ticle re­la­tant l’épo­pée d’epher­ra, pa­ru dans Sud-ouest, al­lait faire da­van­tage connaître ce par­cours val­lon­né et rus­tique, qui of­frait une autre vi­sion du jeu tout en ac­cor­dant un réel in­té­rêt à la table et aux pro­duits du ter­roir. Le tout à des prix très com­pé­ti­tifs. Avec le nou­veau siècle, l’en­tre­tien com­men­çait à s’af­fir­mer : les greens ga­gnaient en ré­gu­la­ri­té et en vi­tesse, en qua­li­té. La mise en gé­rance du res­tau­rant al­lait per­mettre à la fa­mille Gé­nin de se re­cen­trer sur le par­cours. Avec le sou­rire, Patrick se sou­vient du temps où les ins­tances ré­gio­nales lui di­saient : «Vous faites un trou dans votre champ, vous plan­tez un dra­peau… Qu’est-ce que vous vou­lez qu’on vous dise!» Mais l’es­sen­tiel se passe sur le ter­rain, face aux crêtes py­ré­néennes, sur un tra­cé val­lon­né où il est pré­fé­rable de lire les dé­vers pour op­ti­mi­ser les 4674 mètres d’un par 67 qui sait se dé­fendre mal­gré une seule pièce d’eau au dé­part du par3 du 10. Les dé­ni­ve­lés com­pensent la lon­gueur d’un des­sin as­sez cos­taud qui, à l’image des fa­çades des mai­sons basques, ne manque pas de pi­ment.

ND

La seule pièce d’eau du par­cours, sur le par 3 du 10, sur fond de Py­ré­nées. Le nou­veau 9 trous du Li­mou­sin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.