Les

Golf Magazine - - DOSSIER -

pre­mières re­trans­mis­sions de golf ont vu le jour en France dans les an­nées 80, en plein boom de la dis­ci­pline. En 1986, An­tenne 2 re­trans­met par ses propres moyens le Peu­geot Open de France et le Tro­phée Lan­côme. En 1987, la chaîne FR3 lance « Fer3 », un ma­ga­zine heb­do­ma­daire consa­cré aux ré­sul­tats, à des re­por­tages, mais aus­si à l’ac­tua­li­té du ma­té­riel. Mais la palme re­vient cer­tai­ne­ment à Canal+. Sous l’im­pul­sion de Charles Biétry, chef du ser­vice des sports de l’époque, la chaîne à péage inau­gu­rée en 1984 pro­pose du golf aux cô­tés du foot­ball, de la boxe et des sports US dès ses pre­miers mois d’an­tenne. Deux ans plus tard, Canal+ as­sure la cou­ver­ture des quatre ma­jeurs en di­rect avec le cé­lèbre duo Ber­nard Pas­cas­sio et An­dré-jean La­fau­rie au mi­cro. Plus tard, d’autres ini­tia­tives golf ver­ront le jour sur les chaînes du câble et du sa­tel­lite comme sur Paris Pre­mière et Pa­thé Sport, créée par le groupe AB en 1996 et qui de­vien­dra Sport+ en 2002. Au­jourd’hui, la France n’est pas le seul pays à ne pro­po­ser des tour­nois de golf en di­rect que par l’in­ter­mé­diaire de chaînes payantes. Aux États-unis, où le phé­no­mène est mon­naie cou­rante de­puis les an­nées 50, les chaînes se livrent même une ba­taille fé­roce pour le golf. Pour près de 100 mil­lions de dol­lars par an ver­sés à L’USGA, Fox Sports a sub­ti­li­sé L’US Open à sa concur­rente NBC Sports. Au Royau­meU­ni, le Bri­tish Open bas­cu­le­ra en 2017 sur la payante Sky Sports après 60 ans de dif­fu­sion sur la gra­tuite BBC. La chaîne de sport an­glaise a en ef­fet dé­bour­sé 75 mil­lions de livres pour ache­ter les droits de re­trans­mis­sion de « The Open » jus­qu’en 2022 !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.