BALLES

Vous la pré­fé­rez dure ou molle ? Blanche ou de cou­leur ? Neuve ou re­cy­clée ? Com­po­sée de deux, trois, quatre, cinq ou même six pièces ? La balle de golf est au golfeur ce que la pile est au jouet : im­pos­sible de s’en pas­ser pour pou­voir jouer ! Alors, aut

Golf Magazine - - ÉQUIPEMENT - DOS­SIER RÉA­LI­SÉ PAR DE­NIS GORAN – PHO­TOS DR

Chaque se­conde, qua­torze balles de golf sont éga­rées sur l’en­semble des par­cours eu­ro­péens et amé­ri­cains! Donc, tant que les rois et reines de la so­cket, de l’hy­per slice, du quick hook, de la gratte gé­né­reuse et du mé­ga top sé­vi­ront, le mar­ché de la balle de golf se­ra flo­ris­sant! Ce­la dit, ce­lui de la balle re­con­di­tion­née éga­le­ment.

500 MIL­LIONS DE BALLES RE­CY­CLÉES

Avec dé­jà près de 500 mil­lions d’uni­tés en cir­cu­la­tion, les balles re­cy­clées ou re-fi­ni­shed consti­tuent une pre­mière ré­ponse à la pol­lu­tion éco­lo­gique que re­pré­sentent celles re­po­sant au fond des pièces d’eau ou dans les bois. En ac­qué­rant ces balles re­con­di­tion­nées, dis­po­nibles au­jourd’hui dans la plu­part des ma­ga­sins de golf et sur les sites In­ter­net spé­cia­li­sés, le golfeur fait un double geste: éco­lo, donc, et fi­nan­cier. Ven­dues par vingt-cinq, cin­quante ou cent uni­tés à des prix cas­sés sur le net, elles pro­posent gé­né­ra­le­ment trois ni­veaux de re­con­di­tion­ne­ment, qui vont du simple la­vage au ra­jout d’une couche de pein­ture et au re-lo­go­tage. Elles sont idéales lors­qu’on dé­bute au golf ou pour s’en­traî­ner l’hi­ver, lorsque les condi­tions de pra­tique sont com­pli­quées.

DE 4,99 € À 79 € LA DOU­ZAINE

Mais avant d’être re­cy­clées, les balles ont une pre­mière vie. Dif­fi­cile de se faire une idée pré­cise de ce que re­pré­sente le mar­ché de la balle de golf neuve en France, les marques se mon­trant très ré­ti­centes à com­mu­ni­quer leurs chiffres de vente. L’en­seigne De­cath­lon a néan­moins joué le jeu et nous a confié avoir ven­du en 2016, dans l’en­semble de ses ma­ga­sins et sur In­ter­net, plus de 200000 dou­zaines de balles, Ine­sis et autres marques com­prises! Ine­sis qui est sans doute la marque la plus connue des dé­bu­tants, dont le bud­get balles est in­ver­se­ment pro­por­tion­nel aux nombres de coups joués! Pour évi­ter de se rui­ner, mais aus­si parce que les sen­sa­tions de tou­cher ne sont pas en­core là, le dé­bu­tant fe­ra de l’ine­sis 100, à 4,99 € la dou­zaine, son choix idoine. Il pour­ra même mon­ter en gamme avec la 520 Soft à 14,99 € la dou­zaine. La 920 Soft, une trois-pièces de belle fac­ture à 29,99 € la dou­zaine, com­plète la gamme Ine­sis. À l’op­po­sé, on trouve la marque nip­pone Hon­ma et sa TW-G1 ou sa TW-G6 à 79 € la dou­zaine. Com­ment ex­pli­quer de tels écarts de prix? C’est Fran­çois Magne, ex­pert en fit­ting pour IGC et Golf Plus, qui s’y colle : « La balle de golf a au­tant évo­lué que les shafts des clubs, c’est tout dire ! Il y a un ni­vel­le­ment vers le haut de la qua­li­té des balles avec, no­tam­ment, l’in­tro­duc­tion de ma­té­riaux de plus en plus so­phis­ti­qués. La construc­tion de la balle de golf, qui joue sur la gros­seur et les pro­prié­tés de sou­plesse ou de du­re­té des noyaux, mais aus­si sur l’in­ter­ac­tion entre les dif­fé­rentes couches, sou­ligne le for­mi­dable tra­vail de re­cherche réa­li­sé par les in­gé­nieurs. Tous ces tra­vaux de re­cherche se ré­per­cutent for­cé­ment sur le prix des balles ». Avant de pour­suivre: « L’autre vraie ré­vo­lu­tion, c’est la ré­sis­tance des balles à l’usure. Il est nor­mal au­jourd’hui de faire 18 trous avec une seule et même balle, alors que c’était tout sim­ple­ment im­pos­sible il y a en­core quelques an­nées ». La qua­li­té des ma­té­riaux et la com­plexi­té des as­sem­blages jus­ti­fient donc les écarts de prix d’une marque à l’autre. La no­to­rié­té des fa­bri­cants est une autre ex­pli­ca­tion. Tit­leist en est l’illustrati­on par­faite avec sa fa­meuse Pro v1, la balle la plus ré­pan­due sur les dif­fé­rents cir­cuits pro­fes­sion­nels. Ce phé­no­mène d’iden­ti­fi­ca­tion aux meilleurs se ré­per­cute chez les ama­teurs, qui n’hé­sitent pas à ex­plo­ser leur bud­get balles pour faire comme les pros. Il suf­fit de par­ti­ci­per à une épreuve fé­dé­rale (Grand Prix, Clas­sic ou Tro­phée) pour s’en rendre compte.

UN FIT­TING AVANT D’ACHE­TER

Pour­tant, la grande ma­jo­ri­té de ceux qui par­ti­cipent à ces épreuves ne pos­sèdent pas un swing ca­pable d’op­ti­mi­ser les per­for­mances de ces balles d’ex­cep­tion à plus ou moins 5 € l’uni­té (Tay­lor­made TP5, Srixon Z star, Cal­la­way Chrome Soft x ou Tit­leist PRO V1X). Alors, comme ce­la se fait cou­ram­ment pour les clubs, il est re­com­man­dé de faire un fit­ting pour balles. La marque Tit­leist en pro­pose ain­si, cet été, dans toute la France, à l’oc­ca­sion de son Tit­leist Sum­mer Tour. « C’est une pra­tique qui tend à se dé­ve­lop­per », ob­serve notre ex­pert en fit­ting. Ar­mé de ses ou­tils d’ana­lyse de swing (GC2 de Fo­re­sight Sports et Tra­ck­man), Fran­çois Magne est ca­pable de vous dire tout sur votre fa­çon de frap­per la balle afin de vous orien­ter, in fine, vers le bon choix. « C’est une étude ba­lis­tique im­pa­rable et bi­naire. Ça fonc­tionne ou ça ne fonc­tionne pas, ex­plique-t-il. La ma­chine nous donne des infos d’une grande pré­ci­sion, no­tam­ment sur la vi­tesse de swing. Ain­si, un manque de vi­tesse se­ra com­pen­sé par la du­re­té de la balle et in­ver­se­ment. » Au­tant de don­nées pré­cieuses qui vous per­met­tront de res­pec­ter une règle d’or en ma­tière de balle de golf: tou­jours jouer avec la même qua­li­té de balle pour s’as­su­rer une plus grande ré­gu­la­ri­té.

La plu­part des grandes marques pro­posent toute une gamme de mo­dèles, de la balle 2 pièces à la 4 pièces.

La construc­tion des balles est de plus en plus com­plexe avec des ma­té­riaux so­phis­ti­qués et la mul­ti­pli­ca­tion des «couches». Ici, une qua­tre­pièces de Cal­la­way.

De plus en plus de marques dé­clinent leurs balles en dif­fé­rents co­lo­ris. Si, der­rière le blanc, le jaune est le plus ré­pan­du, le rose et l’orange font de belles per­cées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.