3. LOB : COMME UNE SOR­TIE DE BUN­KER

La balle de Ra­phaël se si­tue dans un rough lé­ger à une quin­zaine de mètres du dra­peau. Un bun­ker se si­tue entre la balle et le dra­peau, et il y a seule­ment quelques mètres pour ar­rê­ter la balle près du trou. Cette fois, il va fal­loir faire une balle haute

Golf Magazine - - SECRETS DE CHAMPION - / Ra­phaël Jac­que­lin

LE CHAM­PION... RA­PHAËL JAC­QUE­LIN

«Après avoir man­qué un green sur la gauche ou la droite, il est fré­quent de se re­trou­ver avec une si­tua­tion de lob, la balle re­po­sant le plus sou­vent dans un rough lé­ger. J’aborde ce coup comme une sor­tie de bun­ker. Comme j’ouvre beau­coup la face de mon 58°, le manche se baisse, et j’ajuste ma po­si­tion en abais­sant mon centre de gra­vi­té et en écar­tant les pieds. La balle se si­tue au mi­lieu des pieds. Je cherche en­suite à mon­ter en ligne en lais­sant les poi­gnets s’ar­mer na­tu­rel­le­ment. Dans le rough, si la balle n’est pas par­fai­te­ment pla­cée, je laisse le club contac­ter le sol, un peu avant la balle, comme dans un bun­ker, en gar­dant la face de club bien ou­verte. Cette ac­tion, cou­plée à un maxi­mum de vi­tesse, va me per­mettre d’ob­te­nir une balle qui monte très haut, mais reste re­la­ti­ve­ment molle. Ain­si, en re­tom­bant sur le green, elle ne rou­le­ra presque pas.»

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.