PHI­LIPPE LE­VY, père d’alexan­der

Golf Magazine - - INTERVIEW -

«Alex a abor­dé cette an­née comme n’im­porte quelle autre. Ce­la ne sert à rien qu’il se mettre trop de pres­sion. Le plus im­por­tant est qu’il se donne les moyens d’at­teindre ses ob­jec­tifs et de ne pas avoir de re­grets, quoi qu’il ar­rive. Tous les deux, nous par­lons très peu de la Ryder Cup, très peu de golf en gé­né­ral. Quand il me de­mande un conseil, je lui ré­ponds. Mais j’ai eu la chance d’as­sis­ter à l’eur­asia Cup où Alex jouait, et je peux vous dire qu’il a ado­ré et que ce­la a en­core ren­for­cé sa mo­ti­va­tion. Il a aus­si beau­coup ga­gné en ma­tu­ri­té de­puis un an. Alex a per­du son grand-père il y a neuf mois, avec qui il par­ta­geait beau­coup. Et c’est aus­si l’époque où il s’est bles­sé au poi­gnet et où il a dû s’ar­rê­ter de jouer. Ces deux évé­ne­ments dif­fi­ciles ont eu des ef­fets plu­tôt po­si­tifs sur son ap­proche de la vie, sur le re­cul né­ces­saire et sur l’in­ten­si­té avec la­quelle on doit faire chaque chose. Ce­la a aus­si ren­for­cé son en­vie d’al­ler jouer aux États-unis. Je sais qu’il s’y sen­ti­ra bien, car il est très ou­vert et so­ciable. Il s’in­tègre fa­ci­le­ment. En plus, il a dé­jà la double na­tio­na­li­té ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.