SU­ZU­KI OUT­SI­DER À SURVEILLER

En ter­mi­nant la sai­son 2018 sur deux deuxièmes places, Alex Rins (pho­to) a re­mis l’équipe Su­zu­ki sur le de­vant de la scène. Nul doute que l’Es­pa­gnol et sa GSX-RR se­ront cette an­née des can­di­dats à la vic­toire.

GP Racing - - Motogp/Guide 2019 - Par Michel Tur­co. Pho­tos Jean-Ai­gnan Mu­seau.

De­puis son re­tour en MotoGP en 2015, Su­zu­ki n’a rem­por­té qu’un seul Grand Prix. En 2016, avec Ma­ve­rick Viñales. Avant ce­la, il fal­lait re­mon­ter à la sai­son 2007 pour re­trou­ver trace d’un suc­cès du construc­teur ja­po­nais. Un ca­mou­fl et pour une marque qui compte plus que d’autres dans l’his­toire des Grands Prix. Alex Rins par­vien­dra- t- il cette an­née à of­frir à Su­zu­ki sa troi­sième vic­toire en MotoGP ? « Il est dé­sor­mais prêt pour ce­la, af­fi rme Da­vide Bri­vio, son team ma­na­ger. Il a l’ex­pé­rience né­ces­saire et puis sur­tout, il a pris confi ance en lui et il est re­lax. Main­te­nant, il faut re­con­naître que la concur­rence est de plus en plus re­le­vée en MotoGP. As­su­rer qu’on va ga­gner se­rait pré­ten­tieux quand on sait la va­leur de nos ad­ver­saires. » Après une sai­son 2017 sans le moindre po­dium, l’équipe Su­zu­ki a bien re­dres­sé la barre l’an der­nier. No­tam­ment avec Alex Rins qui s’est glis­sé à cinq re­prises dans le Top 3 pour fi nir le cham­pion­nat en cin­quième po­si­tion. « Le fait d’ob­te­nir des conces­sions suite à notre sai­son noire nous a per­mis de re­par­tir dans la bonne di­rec­tion en dé­ve­lop­pant plus fa­ci­le­ment notre moto, ex­plique Da­vide

Bri­vio. En fi n de sai­son, nous avions une très bonne ma­chine et Alex a su en ti­rer par­ti. » Pas ques­tion pour au­tant d’en res­ter là. « Les autres tra­vaillent aus­si et si on veut al­ler cher­cher la vic­toire nous de­vons

faire mieux » , pour­suit le team ma­na­ger Su­zu­ki. Pour ce­la, les Ja­po­nais ont créé la so­cié­té « Su­zu­ki Ra­cing Com­pa­ny » , une nou­velle en­ti­té au sein de l’en­tre­prise Su­zu­ki Mo­tor Cor­po­ra­tion. Dé­sor­mais in­dé­pen­dant, le ser­vice course de­vrait bé­né­fi cier de son propre bud­get. Fi­nan­ciè­re­ment comme tech­ni­que­ment, les dé­ci­sions de­vraient être prises plus vite.

LES PI­LOTES SU­ZU­KI N’AU­RONT DROIT QU’À SEPT MOTEURS

Ré­pu­tée pour avoir le meilleur châs­sis du pla­teau MotoGP, la GSX- RR man­quait l’an der­nier de mo­teur par rap­port à ses ri­vales. « Les in­gé­nieurs ont tra­vaillé pour lui don­ner plus de gnac en évi­tant bien évi­dem­ment de dé­sta­bi­li­ser la par­tie- cycle, dé­taille Sylvain Guin­to­li, le pi­lote de test Su­zu­ki. Et le ré­sul­tat est très in­té­res­sant. » Les chro­nos réa­li­sés en Ma­lai­sie par Alex Rins en at­testent. Mo­teur, bras os­cil­lant, élec­tro­nique, aé­ro­dy­na­mique... Le ser­vice course a es­sayé d’amé­lio­rer la GSX- RR à tous les ni­veaux. « On peut tou­jours faire mieux et pro­gres­ser, note Bri­vio. On doit amé­lio­rer notre vi­tesse de pointe, mais on peut aus­si faire mieux sur le plan de la sta­bi­li­té au frei­nage et l’usure des pneu­ma­tiques. Après, quand tu as une bonne base, il faut faire at­ten­tion de ne pas dé­truire des qua­li­tés en es­sayant de cor­ri­ger des dé­fauts. » Contrai­re­ment à ses concur­rents, Su­zu­ki n’ali­gne­ra cette an­née en­core que deux mo­tos pour Alex Rins et Joan Mir. Un han­di­cap de l’avis du team ma­na­ger : « Au- de­là des ré­sul­tats, tu as moins de re­tour d’in­for­ma­tions et le dé­ve­lop­pe­ment en souffre for­cé­ment. C’est quelque chose que nous de­vons mettre en place mais jus­qu’à pré­sent, nous n’avons pas eu les res­sources pour le faire. » De plus, le temps des conces­sions est dé­sor­mais ter­mi­né pour le troi­sième construc­teur ja­po­nais en­ga­gé en MotoGP. Les pi­lotes Su­zu­ki n’au­ront droit qu’à sept moteurs pour bou­cler leur cham­pion­nat et ce­lui- ci se­ra fi gé dès la pre­mière course au Qa­tar. « Ce­la ne doit pas nous em­pê­cher de jouer la vic­toire avec Alex et de chas­ser le titre de meilleur dé­bu­tant avec Joan » , af­fi rme le team ma­na­ger ita­lien.

Joan Mir, can­di­dat au titre de Roo­kie of the Year.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.