Lu­ca Ma­ri­ni :

“J’ai le même trai­te­ment que les autres et c’est très bien ain­si”

GP Racing - - Mag/L’empire Rossi -

De­mi-frère de Va­len­ti­no Ros­si, Lu­ca Ma­ri­ni a tou­jours évo­lué dans le gi­ron de son illustre aî­né. Tou­te­fois, au­jourd’hui membre de la VR46 Aca­de­my, le pi­lote ita­lien as­sure ne dis­po­ser d’au­cun pri­vi­lège. « Je n’ai pas de place par­ti­cu­lière, as­sure Lu­ca. Nous sommes tous égaux,j’ai le même trai­te­ment que les autres pi­lotes et c’est très bien ain­si.Ce­la me per­met d’en­tre­te­nir d’ex­cel­lentes re­la­tions avec tout le monde,ce qui est très im­por­tant car nous pas­sons beau­coup de temps tous en­semble.» Pré­sent de­puis ses dé­buts, le vain­queur du der­nier Grand Prix Mo­to2 en Ma­lai­sie a vu la struc­ture évo­luer. « L’Aca­dé­mie est au­jourd’hui plus ef­fi­cace à tous les ni­veaux, dit Lu­ca. Les pi­lotes qui ont pris de la bou­teille donne des conseils aux plus jeunes,tout le monde s’en­traîne,il y a vrai­ment un su­per es­prit entre nous.» Au-des­sus de tous, Va­len­ti­no n’a pas per­du un io­ta de son au­ra. « Être aus­si près deVa­len­ti­no au quo­ti­dien est une chance pour nous tous.Un champion comme lui,avec au­tant d’ex­pé­rience...Il nous donne tou­jours de pré­cieux conseils,il nous mo­tive,nous aide à gran­dir et à pro­gres­ser.» Des conseils que le no­nuple champion du monde dis­tille aus­si du­rant les week-ends de Grands Prix. « On se re­trouve sou­vent dans son mo­to­rhome pour dis­cu­ter de choses et d’autres.Là aus­si,on peut lui de­man­der son avis,on peut ve­nir cher­cher du sou­tien ou un con­seil.Et puisVa­len­ti­no est tou­jours là pour gé­rer nos ri­va­li­tés quand ce­la est né­ces­saire.»

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.