L’énigme Ian­none

GP Racing - - News Gp Racing -

Aprilia a sé­rieu­se­ment dé­ve­lop­pé son pro­jet MotoGP cet hi­ver (lire notre re­por­tage p. 58), avec pour con­sé­quence des performanc­es en hausse au ni­veau mo­teur, par­tie-cycle et aé­ro­dy­na­mique. Preuves de cette pro­gres­sion, les belles performanc­es d’Aleix Es­par­ga­ro lors des deux pre­miers GP, avec une dixième et une neu­vième place, alors que le ni­veau i n’a ’ j ja­mais i été aus­si i re­le­vé lé en ca­té­go­rie reine. En re­vanche, pour son co­équi­pier An­drea Ian­none, c’est net­te­ment moins bon : une maigre 14e place au Qa­tar, et la 18e et der­nière place en Ar­gen­tine à 38, 2 se­condes de Marc Mar­quez. « Nos pro­blèmes ont com­men­cé à par­tir du mo­ment où l’on a eu plus ld de grip,alors il que d’hbitd d’ha­bi­tude, c’est l’in­verse.On ne com­prend pas pour­quoi » , com­mente la­co­ni­que­ment Ian­none. Chez Du­ca­ti comme Su­zu­ki, An­drea a dé­jà connu des pro­blèmes de mo­ti­va­tion. Mais s’il veut res­ter en MotoGP, l’Ita­lien a in­té­rêt à se ré­veiller...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.