Éric Mahé

GP Racing - - Portrait / Éric Mahé -

Après des dé­buts tar­difs en 600 Su­per­sport, il est can­di­dat aux sé­lec­tions en Équipe de France en 1992. Olivier Jacque et Ré­gis Laconi lui sont pré­fé­rés. Éric se tourne alors vers le quatre-temps : « Même si tu n’as pas l’in­té­gra­li­té du bud­get,tu peux com­men­cer.» Ce qui n’était pas le cas en 2-temps où il fal­lait un gros in­ves­tis­se­ment ini­tial. Cham­pion­nat de France, cham­pion­nat du monde avec un titre en France en 1999. Après une pre­mière ex­pé­rience en en­du­rance au Bol d’Or 1993 avec Laconi et Jacque, il court ré­gu­liè­re­ment pour dif­fé­rentes écu­ries jus­qu’à la fin de sa car­rière en 2000. Usé par les bles­sures, à cours de bon gui­don, il rac­croche pour épau­ler Ran­dy de Pu­niet.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.