KILIAN JOR­NET, IVRE DE RE­CORDS

GQ (France) - - Portrait -

1987 : nais­sance à Sa­ba­dell ( Es­pagne) d’un père guide de mon­tagne et d’une mère di­rec­trice d’école.

1993 : il gra­vit son pre­mier mas­sif de 4 000 mètres, le Brei­thorn ( Suisse).

2009 : de­vient cham­pion du monde de courses de mon­tagne et rem­porte la Coupe du monde in­di­vi­duelle de ski- al­pi­nisme.

2012 : dé­but du pro­jet « Sum­mits of my Life » avec la tra­ver­sée du Mont- blanc, re­cord bat­tu en 8h42 mn.

2014 : as­cen­sion de l’acon­ca­gua ( Ar­gen­tine) avec un nou­veau re­cord de 12h49 mn.

2017 : fin de « Sum­mits of my Life » avec deux as­cen­sions de l’eve­rest, sans bou­teilles d’oxy­gène, sans cordes fixes et sans sher­pas, l’une en 26 heures, l’autre ( sur un tra­jet dif­fé­rent), en 17 heures.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.