CHEZ “BLANCHE”, C’EST LUXE, CALME ET DOS CRAW­LÉ

Avec sa pis­cine de­si­gn et ses es­paces fit­ness haut de gamme, Blanche, à Pa­ris, ré­vo­lu­tionne le concept de salle de sport. On peut même y sa­vou­rer les plats de Jean Im­bert. Whaaat ?!

GQ (France) - - Sport - Par Ma­thieu Le Maux Pho­to­gra­phies Yoann Stoe­ckel

UN TRIP­TYQUE LIFESTYLE

À re­bours de la grande ten­dance des « concept- sport » à vo­ca­tion mo­no­thé­ma­tique qui pul­lulent dans la ca­pi­tale ( boxe, cy­cling, cryo­thé­ra­pie, yo­ga, crossf it…), Blanche est un temple lifestyle mê­lant f it­ness, gas­tro­no­mie et culture. « Le terme “lieu de vie” est de­ve­nu fourre- tout mais pour le coup, c’est vrai­ment ce­la, ra­conte Ar­thur Ben­za­quen, dé­jà pro­prié­taire avec son frère Franck- Elie du Ken Club et du Klay. L’idée, dans l’ab­so­lu, c’est d’y pas­ser une jour­née en­tière. Et de s’y sen­tir chez soi. » Il y a lar­ge­ment de quoi faire, du sous- sol au toit : une pis­cine ( de ouf), un sau­na, un ham­mam, un res­tau­rant, un bar, une ter­rasse ar­bo­rée, une salle de boxe, des es­paces car­dio- trai­ning- mus­cu dans tous les coins, une box de soul cy­cling et tout là­haut, une salle de ci­né­ma. Pff­fiou. Le tout éta­lé sur les 3 000 m2 de cet an­cien hô­tel par­ti­cu­lier (lire page sui­vante), la­by­rinthe clas­sieux al­ter­nant salles spa­cieuses, ter­rasses plein so­leil et pe­tits sa­lons in­ti­mistes dans le­quel on va ado­rer se perdre. Les es­paces sport, la pis­cine et le spa sont ré­ser­vés aux membres ( 1 800 eu­ros l ’ an­née). Les autres sont ou­verts à tous.

LA PIS­CINE

L’atout n° 1. La réa­li­sa­tion de ce bas­sin à dé­bor­de­ment de 20 m de long et 10 de large avec contre- cou­rants et jets hy­dro- mas­sant ( et celle de ses es­paces sau­na, ham­mam et vestiaires) est une prouesse ar­chi­tec­tu­rale si­gnée Franck Ham­mou­tène. « Ça nous a don­né quelques sueurs froides, sou­rit Ar­thur Ben­za­quen. Cet es­pace n’exis­tait pas ; il a fal­lu tout creu­ser, sur trois ni­veaux. Et comme il donne cô­té jar­din, im­pos­sible de faire en­trer de gros en­gins si ce n’est une pe­tite trac­to­pelle. On a sor­ti les gra­vats à la brouette. » Ré­sul­tat : un « mi­roir d’eau » ser­ti de gra­nit ita­lien et de bé­ton ci­ré sur le­quel ri­coche la lu­mière na­tu­relle. Splen­dide.

LE RES­TAU­RANT, PAR JEAN IM­BERT

Mi­roirs convexes en veux- tu en voi­là, grand lustre aux lames de verre, ta­pis­se­rie cou­leur marbre, ban­quettes en ve­lours, mo­quette à mo­tifs cham­pi­gnons hal­lu­ci­no­gènes ( oui oui), mo­bi­lier en lai­ton… Le B. B. re­prend l’es­prit « dé­ca­dent chic » de l’an­cien pro­prié­taire des lieux ( Paul de Chou­dens, qui était, pa­raît- il, un sa­cré co­quin…). Dans l’as­siette, la patte de Jean Im­bert, et sa cui­sine de sai­son qui va­lo­rise les pro­duits choi­sis en haut du pa­nier (lire in­ter

view ci-des­sous). Spé­cia­li­té du lieu à tes­ter en pre­mier : les sa­lades mo­no­chromes, no­tam­ment la blanche ( moz­za­rel­la, en­dive, cé­le­ri, pêche blanche et as­perge). Ou­vert du ma­tin au soir, tout comme le bar, si­tué dans l’an­cien jar­din d’hi­ver.

LES ES­PACES SPORT

ADN de la suc­cess- sto­ry des Ben­za­quen – les lea­ders his­to­riques du fit­ness haut de gamme pa­ri­sien –, le sport est

évi­dem­ment au coeur du concept Blanche. Et comme il leur est im­pos­sible de pré­fé­rer une dis­ci­pline à une autre, les fon­da­teurs pro­posent un pa­ckage com­plet : boxe, aqua­fit­ness, TRX, pi­lates, cy­cling... ( et au­tant de cours col­lec­tifs dé­diés). Pour les ath­lètes so­li­taires ou fi­dèles à leur propre mor­ning rou­tine, un aréo­page de ma­chines der­nier cri, cer­taines pro­po­sant même des pro­grammes d’en­traî­ne­ment et un sui­vi per­son­na­li­sé.

LE CI­NE­MA

Ni­chée sur le toit de l’hô­tel par­ti­cu­lier, cette salle de 30 places aux sièges en ve­lours est éga­le­ment équi­pée d’un bar à fa­cettes dans une am­biance « sa­vane et bleu nuit » . Pri­va­ti­sable, le ci­né­ma se­ra aus­si l’oc­ca­sion de soi­rées à thème cu­li­naire concoc­tées par Jean Im­bert. Par exemple, un me­nu 100 % pois­son à dé­gus­ter lors de la pro­jec­tion des Dents­de­la­mer. LOL.

Euh, c’est en­core loin le bord ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.