TRIS­TAN WA­LE­CKX

GQ (France) - - Médias -

34 ANS. JOUR­NA­LISTE ( « EN­VOYÉ SPÉ­CIAL » , FRANCE 2).

Vincent Bol­lo­ré fait beau­coup pour sa car­rière. « C’est mon meilleur im­pré­sa­rio » , iro­nise le jour­na­liste d’ « En­voyé Spé­cial » qui sort d’une an­née mar­quée par les pro­cès ( rem­por­tés) face au pa­tron de Vi­ven­di ( qui a fait ap­pel). Son re­por­tage, dif­fu­sé en avril 2016, Vincent Bol­lo­ré, un ami qui vous veut du bien, prix Al­ber t Londres 2017, avait par­ti­cu­liè­re­ment fâ­ché le mil­liar­daire qui a dé­po­sé pas moins de trois plaintes en dif­fa­ma­tion. « Les ma­gis­trats ont sou­li­gné le sé­rieux et la vé­ra­ci té de notre en­quête. » Un sé­rieux pri­mé une nou­velle fois, en 2018, aux DIG Awards, qui ré­com­pensent chaque an­née les jour­na­listes d’in­ves­ti­ga­tion eu­ro­péens. Un prix re­çu pour le re­por­tage Sexe, chan­tage et vi­déo et les ré­vé­la­tions au­tour d’une vieille tech­nique du KGB, le « kom­pro­mat » ( pièges vi­déos, sou­vent des sex­tapes, pour sa­lir les op­po­sants). « Une af­faire i ncroyable et pas­sion­nante » , en­chaîne- t- il in­ta­ris­sable. Une car­rière com­men­cée aux in­fos gé­né­rales à TF1 ( 2007- 12). Il r ejoint p ar la suit e « Com­plé­ment d’en­quête » , puis « En­voyé Spé­cial » en 2015. Sur le ser­vice pu­blic, « seul en­droit où l’on nous donne le temps et les moyens d’en­quê­ter. » Et pour ce pia­niste de faire son bou­lot sans fausse note.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.