Grand Seigneur

RECETTES POMPETTES, BIENTÔT LA SAISON 4 ?

-

Pressions du CSA, nouveau cadre juridique… L’émission n’a jamais été autant menacée. À moins que Monsieur Poulpe et Canal Plus n’aient trouvé une astuce.

C’est probableme­nt le secret le mieux gardé de

YouTube ! Et pourtant, d’après nos informatio­ns, Monsieur Poulpe et le Studio Bagel pourraient bien tourner une quatrième saison des Recettes Pompettes avant la fin de l’année.

Seule couille dans le potage (et pas des moindres) : la loi Evin n’autorisant toujours pas la consommati­on de vodka à gogo dans un programme télévisé, le Conseil Supérieur de l’Audiovisue­l multiplier­ait les alertes apéro contre le retour de l’émission aux millions de vues par épisode (3,2 millions pour celui avec Guillaume Canet). Jusqu’ici protégées par leur diffusion sur YouTube, dont la maisonmère, située à San Bruno en Californie (la ville de Walmart et de la Navy, ndlr.) se fiche comme de sa dernière cuite de la règlementa­tion française, les Recettes Pompettes viennent, en effet, d’être requalifié­es par l’autorité de régulation en « Service de Média à la Demande » (SMAD).

GROSSE AMENDE

Traduction : Canal Plus détenant 60% du Studio Bagel, producteur de l’émission, celle-ci serait considérée de facto comme une émission de flux de la chaîne cryptée, qu’elle soit diffusée sur le Net ou pas.

Ce qui, théoriquem­ent, exposerait Canal Plus à une grosse amende si Poulpe reprenait une nouvelle tournée. À moins, bien sûr, que l’émission soit produite et enregistré­e à l’étranger. Dans l’entourage de la chaîne et du producteur, on laisse entendre qu’on étudie tous les scénarios envisageab­les et qu’on est bien déterminés à reprendre les tournages dès que possible. En attendant le retour arrosé des Recettes Pompettes et de leurs invités, rien n’interdit de revoir sur le Net l’incroyable séquence du « riz au Coca » pour feu l’émission Mange mon geek, tournée le 6 Juillet 2007 dans la cuisine familiale de Buchy en Normandie, avec le père de Poulpe, gendarme de l’ONU à la retraite, la « stagiaire qui fait chier » et les fameuses croquettes de chat (facultativ­es dans l’exécution du plat). « J’avais appris à faire du risotto et je m’étais dit que c’était intéressan­t de faire autre chose que du bouillon », se souvient Monsieur Poulpe. « Alors, j’ai crée le riz au Coca avec du riz, un cube de bouquet garni, du jambon blanc coupé en lamelles, deux oignons émincés, trois volumes de Coca et trois volumes d’eau, le tout revenu au wok avce un filet d’huile pendant une douzaine de minutes. »

Newspapers in French

Newspapers from France