QUAND EBOUÉ CROISAIT MA­CRON À L’ÉCOLE... —

Grand Seigneur - - Grand Entretien - O.M.

Vi­ré de sept ly­cées (mal­gré une mère prof), Fa­brice Eboué au­rait pu am­bian­cer avec son voi­sin de classe Em­ma­nuel Ma­cron, s'il n'avait été éga­le­ment ren­voyé de La Pro­vi­dence à Amiens, avant même de ren­con­trer le fu­tur Pré­sident. « Je n'étais pas désa­gréable, j'avais même des bonnes notes sans trop tra­vailler. Sim­ple­ment, je fai­sais rire tout le monde en per­ma­nence. Ca dé­sta­bi­li­sait les profs, sa­pait leur au­to­ri­té... » De­puis, l'an­cien rap­peur de Join­ville (son groupe s'ap­pe­lait Splif-Town), éga­le­ment mis à la porte de St-Mi­chel de Pic­pus (Pa­ris 12ème) après un lâ­cher de sou­ris, s'est rat­tra­pé en... li­sant des bio de hip-hop ! « C'est ce qui m'a per­mis de rat­tra­per mon re­tard en lit­té­ra­ture.

J'ai com­men­cé par la bio de Mal­colm X, au­jourd'hui j'en suis aux Il­lu­mi­na­ti. Et si j'ar­rête de lire ou d'écrire ? J'ai l'im­pres­sion qu'on va ve­nir m'ar­rê­ter... »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.