TO­TAL UNE MA­JOR DE L’ÉNER­GIE RES­PON­SABLE EN­GA­GÉE DANS LE GNV

Green Innovation - - Green | Énergies Durables | Gnv - En­tre­tien avec Be­noit LUC Di­rec­teur Eu­rope de la branche Mar­ke­ting & Ser­vices de To­tal

Green Innovation. Pour­riez-vous vous pré­sen­ter briè­ve­ment à nos lec­teurs ?

Be­noit Luc. Je suis di­rec­teur Eu­rope de To­tal Mar­ke­ting & Ser­vices et membre du co­mi­té di­rec­teur Groupe de­puis 2012. In­gé­nieur des Tra­vaux pu­blics (ESTP), li­cen­cié en sciences éco­no­miques (Pa­ris-Sor­bonne), j’ai no­tam­ment oc­cu­pé les postes de di­rec­teur Dé­ve­lop­pe­ment de To­tal Afrique-Moyen-Orient, di­rec­teur gé­né­ral de To­tal Tur­quie, di­rec­teur Dé­ve­lop­pe­ments Mar­ke­ting de la branche Raf­fi­nage-Dis­tri­bu­tion, di­rec­teur gé­né­ral de To­tal Ita­lie et di­rec­teur Stra­té­gie-Dé­ve­lop­pe­ment-Re­cherche de la branche Raf­fi­nage & Mar­ke­ting du groupe.

Pour­riez-vous nous ex­pli­quer l’orien­ta­tion de To­tal vers la fi­lière GNV dans la me­sure où elle ne fait pas par­tie des sec­teurs d’ac­ti­vi­tés his­to­riques du groupe ? Nous étions pré­sents lors de la pre­mière an­nonce (SITL 2017 à Pa­ris), néan­moins, quand ce choix a-t-il été ac­té et quelle en a été la rai­son ?

To­tal est un ac­teur his­to­rique du gaz, en­tiè­re­ment in­té­gré, de la pro­duc­tion à la vente aux pro­fes­sion­nels et aux par­ti­cu­liers. De­puis plus de cin­quante ans, le gaz fait in­trin­sè­que­ment par­tie de l’ADN du groupe. To­tal pro­duit au­jourd’hui au­tant de gaz que de pé­trole et nous sommes de­ve­nus le nu­mé­ro deux mon­dial sur le mar­ché du gaz na­tu­rel li­qué­fié (GNL), avec l’ac­qui­si­tion en cours des ac­ti­vi­tés GNL d’En­gie.

Notre orien­ta­tion vers le mar­ché du GNV est por­tée par notre am­bi­tion de de­ve­nir la ma­jor de l’éner­gie res­pon­sable. Nous sou­hai­tons pro­po­ser une éner­gie dis­po­nible, propre, du­rable, au juste prix et en toute sé­cu­ri­té. Le gaz na­tu­rel s’ins­crit plei­ne­ment dans cette op­tique dans la me­sure où il contri­bue très net­te­ment à ré­duire l’em­preinte car­bone, à amé­lio­rer la qua­li­té de l’air (ré­duc­tion des émis­sions de NOx et de par­ti­cules) et à diminuer les nui­sances so­nores. De plus, il s’agit d’une al­ter­na­tive viable pour les trans­por­teurs, par l’au­to­no­mie que per­mettent le GNC et le GNV aux vé­hi­cules, no­tam­ment pour de la courte et moyenne dis­tance.

C’est cette co­hé­rence avec notre stra­té­gie qui a ac­cé­lé­ré l’ar­ri­vée de To­tal en Eu­rope sur un mar­ché du GNV sur le­quel nous sommes éga­le­ment pré­sents en de­hors des fron­tières eu­ro­péennes (comme au Pa­kis­tan ou en Égypte) avec plus de 500 sta­tions dans le monde. L’an­née 2017 a été no­tam­ment mar­quée par l’ac­qui­si­tion de Pit­point, nu­mé­ro trois eu­ro­péen, et par l’ou­ver­ture de nos pre­mières sta­tions en France. Le groupe To­tal contri­bue ac­ti­ve­ment au dé­ve­lop­pe­ment de la fi­lière GNV et bioGNV en Eu­rope à tra­vers son ré­seau de sta­tions-ser­vice To­tal et AS24. Nous sommes le seul opé­ra­teur GNV pré­sent si­mul­ta­né­ment sur les mar­chés eu­ro­péens ma­jeurs que sont la France, l’Al­le­magne, la Bel­gique et les Pays-Bas. Nous sommes dé­ter­mi­nés à at­teindre notre ob­jec­tif de 350 sta­tions GNV en Eu­rope à l’ho­ri­zon 2022, dont 110 sta­tions en France.

Si­geif Mo­bi­li­tés a choi­si To­tal afin de cons­truire et d’ex­ploi­ter la plus grande sta­tion de France in­té­gra­le­ment consa­crée au GNV et au bioGNV. Pré­sen­tez-nous ce pro­jet. En ef­fet, To­tal va cons­truire et ex­ploi­ter la plus grande sta­tion de France ex­clu­si­ve­ment consa­crée au gaz na­tu­rel

pour vé­hi­cules (GNV) et au bioGNV. At­tri­buée à l’is­sue de l’ap­pel d’offres lan­cé par Si­geif Mo­bi­li­tés, so­cié­té d’éco­no­mie mixte lo­cale créée par le Si­geif et la Caisse des dé­pôts, cette conces­sion se­ra si­tuée en plein coeur de la plate-forme lo­gis­tique du port de Gen­ne­vil­liers (Hautsde-Seine), deuxième port flu­vial d’Eu­rope. Le GNV reste à ce jour le seul car­bu­rant al­ter­na­tif propre ré­pon­dant aux contraintes éco­no­miques et opé­ra­tion­nelles ac­tuelles des pro­fes­sion­nels du trans­port et de la mo­bi­li­té en France. Des­ti­née aux poids lourds et ouverte 365 jours par an, 24 heures sur 24, cette sta­tion comp­te­ra quatre pistes dé­li­vrant uni­que­ment du GNV, per­met­tant ain­si d’avi­tailler si­mul­ta­né­ment au­tant de vé­hi­cules.

Les tra­vaux d’amé­na­ge­ment dé­bu­te­ront à l’au­tomne, pour une li­vrai­son pré­vue au prin­temps 2019. La confiance ac­cor­dée par Si­geif Mo­bi­li­tés aux équipes de To­tal est un si­gnal fort adres­sé à l’en­semble des ac­teurs du GNV. Ce dé­ve­lop­pe­ment à Gen­ne­vil­liers s’in­té­gre­ra di­rec­te­ment dans notre maillage stra­té­gique, pour le plus grand bé­né­fice de nos clients et des col­lec­ti­vi­tés lo­cales.

Au coeur des mu­ta­tions du sec­teur éner­gé­tique en Îlede-France, cette sta­tion va de­ve­nir un point stra­té­gique d’avi­taille­ment pour les pro­fes­sion­nels du trans­port et de la lo­gis­tique. Elle se­ra no­tam­ment ac­ces­sible à l’en­semble des por­teurs de cartes ban­caires et des cartes car­bu­rant To­tal et AS24.

Que pou­vez-vous nous dire des dif­fé­rentes normes fran­çaises et eu­ro­péennes ? Sont-elles suf­fi­santes afin d’as­su­rer un dé­ve­lop­pe­ment pé­renne de la fi­lière ? Au même titre que nous, per­ce­vez-vous une vé­ri­table dy­na­mique au­tour du GNV ?

Nous consta­tons une ten­dance po­li­tique de plus en plus forte sur la res­tric­tion des émis­sions à l’in­té­rieur des villes. Cer­taines villes sont lea­ders en la ma­tière et dé­li­mitent des zones d’émis­sions res­treintes à l’in­té­rieur des ag­glo­mé­ra­tions.

En France, le mi­nis­tère des Tran­sports est ex­trê­me­ment vo­lon­taire pour sou­te­nir la fi­lière, à l’image des dif­fé­rents ap­pels à pro­jets de l’ADEME et de l’im­pli­ca­tion des ser­vices de l’État au­près des ac­teurs du GNV.

Cette dy­na­mique est, de fa­çon plus large, par­ti­cu­liè­re­ment pro­non­cée sur les quatre prin­ci­paux mar­chés eu­ro­péens où nous sommes pré­sents (France, Al­le­magne, Bel­gique et Pays-Bas), mal­gré leurs dif­fé­rences (vé­hi­cules lourds en France et lé­gers pour l’Al­le­magne, la Bel­gique et les PaysBas). Le contexte eu­ro­péen est très fa­vo­rable au GNV : les taxes sont ré­duites et dif­fé­rents le­viers in­ci­ta­tifs fis­caux existent, aux­quels viennent s’ajou­ter des pro­grammes de sub­ven­tions lo­caux. C’est l’en­semble de ces me­sures ad­di­tion­nelles qui per­met de dy­na­mi­ser une fi­lière en­core en construc­tion.

Pen­sez-vous que la fi­lière GNV soit ar­ri­vée à ma­tu­ri­té ou du che­min reste-t-il en­core à par­cou­rir ? Quelle se­ra se­lon vous la place du GNV dans le mix éner­gé­tique ?

Le mar­ché du GNV est dé­jà très seg­men­té et nos pré­vi­sions (pour le mar­ché eu­ro­péen) tablent sur un co­ef­fi­cient mul­ti­pli­ca­teur de 3,5 d’ici à cinq ans en Eu­rope de l’Ouest. Nous dis­po­sons donc d’une marge de pro­gres­sion très forte sur cette zone. La fi­lière conti­nue de pro­gres­ser, sa­chant que, par exemple, les im­ma­tri­cu­la­tions GNV en France ont dou­blé chaque an­née de­puis trois ans. La dy­na­mique est donc réelle, même si nous consi­dé­rons que l’offre vé­hi­cules est en­core li­mi­tée. L’en­semble des construc­teurs doit se po­si­tion­ner sur le GNV. L’usage des clients condi­tion­ne­ra la po­si­tion du GNV dans le mix éner­gé­tique. La pé­né­tra­tion du GNV, comme de l’élec­trique d’ailleurs, s’ins­cri­ra dans une ap­proche mul­ti­éner­gie re­cher­chée par nos clients en fonc­tion de leurs usages, qui com­plète l’em­ploi des car­bu­rants conven­tion­nels.

Nous avons tout ré­cem­ment lan­cé un nou­veau sup­port consa­cré au bio­mé­thane (Bio­gaz Ma­ga­zine par Green

Innovation, lan­cé à l’oc­ca­sion du salon Bio­gaz Eu­rope). Le bio­mé­thane fait-il par­tie des prio­ri­tés du groupe ?

Le bio­mé­thane est une com­po­sante im­por­tante de l’offre GNV et donc est un centre d’in­té­rêt pour le groupe. Dans la me­sure où les trans­por­teurs sont concer­nés par la di­mi­nu­tion de leur em­preinte car­bone, le bio­mé­thane est une so­lu­tion pour at­teindre cet ob­jec­tif. Nous sommes dé­ter­mi­nés à ac­com­pa­gner l’es­sor de l’en­semble de la fi­lière GNV en France, y com­pris donc à tra­vers le bioGNV, avec une in­cor­po­ra­tion maî­tri­sée et pro­gres­sive.

Le mot de la fin ?

Il n’y a pas de so­lu­tion unique pour conci­lier en­vi­ron­ne­ment et be­soin de mo­bi­li­té. Notre ob­jec­tif est bien de pro­po­ser à nos clients les so­lu­tions les mieux adap­tées à leur type d’usage. S. E.

©TO­TAL

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.