Lyon ! Des­ti­na­tion

Hé Bé ! (Bordeaux) - - VOYAGE -

À 1h10 de vol de Bor­deaux, Lyon, ci­té millé­naire, ville lu­mière mais aus­si haut lieu de la gas­tro­no­mie fran­çaise est ré­pu­tée pour son cadre de vie unique. La ca­pi­tale des Gaules pro­pose tel­le­ment d’ac­ti­vi­tés que vous ne sau­riez plus où don­ner de la tête. Nous vous pro­po­sons donc d’y voir plus clair en vous pré­sen­tant notre guide des 8 choses à faire si vous vous ren­dez à Lyon.

Plus d’in­fos: www.lyon-france.com

FAIRE HON­NEUR À LA GAS­TRO­NO­MIE

A Lyon, la table a tou­jours été con­si­dé­rée comme un élé­ment pri­mor­dial de la vie, de­puis l’époque ro­maine ! Au dé­but du 20ème siècle, les Mères lyon­naises ont ap­por­té un vrai sa­voir-faire : une cui­sine mé­na­gère de belle qua­li­té. Par­mi ces cui­si­nières, on peut ci­ter la Mère Bra­sier, en­trée dans la lé­gende en de­ve­nant la pre­mière femme à recevoir deux fois trois étoiles au guide Mi­che­lin en 1933. La tra­di­tion gas­tro­no­mique s’est main­te­nue, no­tam­ment grâce à Paul Bo­cuse et aux dis­ciples qu’il a for­més. Au­jourd’hui, des chefs comme Phi­lippe Gau­vreau, Guy Las­sau­saie ou Ch­ris­tian Tê­te­doie ap­portent un sang nou­veau à Lyon.

SE BA­LA­DER DANS LE VIEUX-LYON

A la Re­nais­sance, Lyon connaît un es­sor tex­tile et in­dus­triel, no­tam­ment grâce au pri­vi­lège de deux puis quatre foires franches an­nuelles. La ville forge alors sa ré­pu­ta­tion dans le monde la soie­rie. Les mar­chands, ban­quiers, l’élite mon­daine, in­tel­lec­tuelle et ar­tis­tique viennent de toute l’Eu­rope pour s’ins­tal­ler à Lyon.

Le quar­tier du Vieux-Lyon conserve la mé­moire de cette époque faste. En 2014, les trois quar­tiers concer­nés - Saint-Paul, Saint-Jean et Saint-Georges - ont fê­té les 50 ans de sec­teur sau­ve­gar­dé...

DÉ­COU­VRIR LE QUAR­TIER CONFLUENCE

Bien que Lyon soit une ci­té millé­naire, elle a tou­jours su se re­nou­ve­ler. L’exemple le plus criant de cette ca­pa­ci­té à re­naître de ses cendres tel un phoe­nix est cer­tai­ne­ment le quar­tier de Confluence. Ce quar­tier, si­tué à l’ex­tré­mi­té sud de la Pres­qu’île, était dé­dié aux ac­ti­vi­tés in­dus­trielles et por­tuaires avant d’être pro­gres­si­ve­ment lais­sé à l’aban­don à cause de la crise de l’in­dus­trie. Au dé­but des an­nées 2000, il a fait l’ob­jet d’un gi­gan­tesque pro­jet de ré­no­va­tion qui a to­ta­le­ment chan­gé sa mor­pho­lo­gie. Il se ca­rac­té­rise dé­sor­mais par des bâ­ti­ments sur­réa­listes et abrite un centre com­mer­cial, un aqua­rium, une pa­ti­noire, un ci­né­ma ain­si que le sur­pre­nant mu­sée des Con­fluences dont l’ar­chi­tec­ture ne vous lais­se­ra pas in­dif­fé­rent.

RES­PI­RER AU PARC DE LA TÊTE D’OR

Si­tué sur les bords du Rhône, le parc de la Tête d’Or couvre une su­per­fi­cie de 105 hec­tares. On y pé­nètre par 7 en­trées, dont la plus re­mar­quable est la porte des En­fants du Rhône qui ouvre sur la pers­pec­tive d’un lac de 16 hec­tares, centre de la com­po­si­tion pay­sa­gère. Un jar­din zoo­lo­gique et un jar­din bo­ta­nique com­plètent l’offre na­ture de ce pou­mon vert de la ville.

VI­SI­TER LE THÉÂTRE GALLOROMAIN

L’his­toire de Lyon, alors ap­pe­lée Lug­du­num, com­mence au 1er siècle av. J.-C. : il est cou­rant de fixer la nais­sance de Lyon à la fon­da­tion de la ci­té par un lé­gat ro­main le 9 oc­tobre 43 av. J.-C. sur l’ac­tuelle col­line de Four­vière. Les théâtres gal­lo-ro­mains sont les ves­tiges les plus vi­sibles de ce pa­tri­moine his­to­rique.

AL­LER VOIR LES MU­SÉES ET LES EX­PO­SI­TIONS

Lyon re­gorge de mu­sées, il vous fau­dra du temps pour tous les vi­si­ter ! Les fé­rus d’his­toire trou­ve­ront leur bon­heur au mu­sée gal­lo-ro­main de Four­vière pré­cé­dem­ment men­tion­né ; il y a éga­le­ment le mu­sée Ga­dagne qui re­trace l’his­toire de Lyon de­puis ses ori­gines an­tiques et le centre d’his­toire de la ré­sis­tance et de la dé­por­ta­tion pour ceux qui sou­haitent en sa­voir plus sur ce qu’il s’est pas­sé à Lyon et ailleurs du­rant la Se­conde Guerre mon­diale. Les ama­teurs d’art quant à eux, pour­ront al­ler au mu­sée des Beaux-Arts si­tué Place des Ter­reaux ou en­core au mu­sée d’art contem­po­rain de la ci­té in­ter­na­tio­nale. En­fin, les scien­ti­fiques pour­ront se rendre au tout nou­veau mu­sée des Con­fluences.

FL­NER SUR LES BERGES DU RHÔNE

Les berges de la rive gauche du Rhône ont bé­né­fi­cié d’un amé­na­ge­ment re­mar­quable. Elles ont été re­des­si­nées sur les 5 ki­lo­mètres sé­pa­rant le pont Ray­mond Poin­ca­ré (li­mite Villeur­banne-Lyon 6e) et l’en­trée du Parc de Ger­land (« Porte du Rhône » - Lyon 7e). Elles vous at­tendent pour une ba­lade pai­sible en plein centre-ville du parc de la Tête d’Or au parc de Ger­land.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.