Dos­sier !

BOR­DEAUX ME­TRO­POLE LES GRANDS

Hé Bé ! (Bordeaux) - - HÉ BÉ -

Meilleure des­ti­na­tion du monde se­lon le Times, ville la plus ten­dance d’après le Lo­ne­ly Pla­net... Loin de se re­po­ser sur ses lau­riers, la belle en­dor­mie, ins­crite au pa­tri­moine mon­dial de l’Unesco de­puis 2007, pour­suit ses grands tra­vaux. Et en la ma­tière, l’an­née 2018 s’an­nonce par­ti­cu­liè­re­ment fé­conde. Ou­ver­ture d’une salle de spec­tacle, de deux mu­sées, chan­tier du grand pont et pre­mier coup de pel­le­teuse sur l’une des plus belles places de la ville... Hé Bé, vous pro­pose un tour d’ho­ri­zon des chan­tiers qui se concré­tisent dans les mois à ve­nir, et qui vont re­dé­fi­nir le vi­sage de la mé­tro­pole et la vie de ses ha­bi­tants.

UNE PLACE GAM­BET­TA LIFTÉE

Il au­ra fal­lu at­tendre six ans, après l’alerte de l’as­so­cia­tion SOS Gam­bet­ta quant aux pro­blèmes de cir­cu­la­tion, pour que la pre­mière phase de tra­vaux soit ini­tiée. Six ans, du­rant les­quelles Bor­deaux Mé­tro­pole et la Ville de Bor­deaux ont ten­té d’es­quis­ser les contours d’une nou­velle place es­thé­tique et pra­tique. Six ans de ré­flexions, de concer­ta­tions avec ha­bi­tants et com­mer­çants, qui ont abou­ti à un ca­hier des charges dé­taillé. Et c’est fi­na­le­ment le pro­jet du tan­dem West8, une agence d’ar­chi­tectes néer­lan­daise, et de la pay­sa­giste bor­de­laise Sa­bine Ha­ris­toy qui a été re­te­nu. Dé­voi­lé au mois de sep­tembre 2016, ce der­nier laisse la part belle aux fa­çades XVIIIe qui bordent la place, aux jar­dins an­glais et aux es­paces pié­ton­niers. Plus de petit étang cen­tral en re­vanche, qui dis­pa­raît au pro­fit d’une fon­taine. Lan­cés au mois d’oc­tobre 2017, les tra­vaux de la place vont s’ac­cé­lé­rer en 2018, avec une se­conde phase pré­pa­ra­toire d’amé­na­ge­ment pré­vue pour l’au­tomne. Ils s’achè­ve­ront en 2020, si tout va bien.

UNE NOU­VELLE ENJAMBÉE

Tra­ver­sée par la Ga­ronne, Bor­deaux a tou­jours souf­fert d’un manque de points de fran­chis­se­ment. D’ici deux ans, un nou­vel édi­fice vien­dra pal­lier cette ca­rence, en re­liant Bègles à Floirac : l’ex pont Jean-Jacques Bosc, re­bap­ti­sé Si­mone-Veil après la dis­pa­ri­tion de l’an­cienne mi­nistre. Aty­pique, le pro­jet de l’ar­chi­tecte hol­lan­dais Rem Kool­haas (OMA) a rem­por­té le concours lan­cé par la CUB en 2013. Et pour cause, cet édi­fice qui en­jambe la Ga­ronne entre le quar­tier Saint-Jean Bel­cier – Eu­rat­lan­tique in­carne un tout nou­veau type de pont. Son ori­gi­na­li­té ré­side dans la créa­tion d’un es­pace pu­blic ma­jeur, per­mis par un élar­gis­se­ment de 10 mètres de la voie af­fec­tée aux pié­tons et deux roues. Mo­du­lable, cet édi­fice a éga­le­ment été pen­sé pour ac­cueillir des ma­ni­fes­ta­tions ponc­tuelles. Sous forme d’une pla­te­forme, la grande dalle, por­tée par une struc­ture en cais­son mé­tal­lique à 9 tra­vées, s’éta­le­ra sur 549 mètres de long et 44 mètres de large. Le chan­tier a com­men­cé sur les deux rives cette an­née 2017. Il se pour­sui­vra du­rant 2 an­nées, en vue d’une mise en ser­vice... En 2020.

DES ES­PACES CULTU­RELS REPENSÉS !

La culture est à l’hon­neur dans les grands chan­tiers de la ville, avec, dans les tuyaux, deux pro­jets dé­diés au sa­voir. La ré­no­va­tion-ex­ten­sion du Mu­séum d’His­toire na­tu­relle d’une part, et la construc­tion du Mu­sée de la mer et la ma­rine d’autre part, qui de­vraient tous deux recevoir leurs pre­miers vi­si­teurs en 2018. S’il s’agit d’une ré­no­va­tion-ex­ten­sion pour le pre­mier, le se­cond est sor­ti de terre, il y a seule­ment quelques mois dans le quar­tier des Bas­sins à flot. Ce nou­vel édi­fice cultu­rel re­par­tit sur 7 étages, se­ra par­ta­gé entre ses ac­ti­vi­tés du mu­sée, à sa­voir ex­po­si­tions, ani­ma­tions, ma­ni­fes­ta­tions, mises en re­pré­sen­ta­tion, et dif­fé­rents es­paces de ré­cep­tions... Consa­cré à la mer et à la ma­rine, le mu­sée bor­de­lais se­ra l’un des seuls à trai­ter de cette thé­ma­tique tant sur sa di­men­sion ac­tuelle que sur son his­toire...

UNE SALLE DE SPEC­TACLE AUX DI­MEN­SIONS HORS NORME !

Der­nier chan­tier de l’an­née, et non des moindres, ce­lui L’Are­na de Floirac. Bap­ti­sée Bor­deaux Mé­tro­pole Are­na (pour le mo­ment), cette salle de spec­tacle, fi­gu­rant, dans l’es­prit de l’ar­chi­tecte, un ga­let dé­po­sé par le fleuve, pour­ra ac­cueillir jus­qu’à 11 000 spec­ta­teurs. Son ou­ver­ture est pré­vue pour le mois de jan­vier 2018. Et au­tant vous le dire, la pro­gram­ma­tion est dé­jà riche ...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.