Un ré­gime dé­ca­dent

Historia - - Carte Blanche À -

L’in­croyable for­tune de Louis-do­mi­nique Car­touche (1693-1721) s’ex­plique en par­tie par un contexte his­to­rique dé­lé­tère. À la mort de Louis XIV, en 1715, son ne­veu, Phi­lippe d’or­léans, n’est plei­ne­ment de­ve­nu ré­gent de France qu’en fai­sant cas­ser par le par­le­ment de Pa­ris le tes­ta­ment du feu roi. Ce­la se paie au prix de conces­sions im­por­tantes à un pou­voir no­bi­liaire jus­qu’alors ju­gu­lé de­puis près d’un siècle. Le sys­tème de gou­ver­ne­ment col­lé­gial ins­tau­ré par le Ré­gent – la po­ly­sy­no­die – a pour ef­fet, par ailleurs, de dé­sta­bi­li­ser gra­ve­ment la vieille ad­mi­nis­tra­tion royale. Quant aux ini­tia­tives fi­nan­cières ins­pi­rées par l’écos­sais John Law pour ré­ta­blir des fi­nances ca­tas­tro­phiques, elles abou­tissent à la ban­que­route et à l’une des plus graves crises qu’ait tra­ver­sées l’an­cien Ré­gime. Ce­la n’em­pêche pas les mieux pla­cés, par­mi les spé­cu­la­teurs, de consti­tuer ra­pi­de­ment des for­tunes sans pré­cé­dent, vé­ri­tables ap­pels au crime… À ces dé­fis in­sur­mon­tables, c’est au de­meu­rant un pou­voir dis­cré­di­té qui doit faire face : la chute bru­tale du pres­tige de la cour, le re­lâ­che­ment des moeurs, la mul­ti­pli­ca­tion des ex­cès dans tous les do­maines et la fai­blesse re­la­tive de la po­lice contri­buent, à des de­grés di­vers, à une perte de re­pères qui fa­vo­rise toutes les dé­rives. F. F.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.