Spor­tifs

Historia - - Sommaire N° 846 - Clara Delpas

Comme chaque an­née de­puis vingt-sept ans, des can­di­dats s’af­frontent de­puis le prin­temps dans toute l’eu­rope : avec des flèches et des sa­gaies ti­rées à l’arc et au pro­pul­seur, ils ri­va­lisent d’adresse pour at­teindre des cibles qui re­pro­duisent des animaux du mé­so­li­thique et du pa­léo­li­thique su­pé­rieur. Par­mi ces cu­rieux ath­lètes, Ch­ris­tophe Ja­mon, qui, en­fant, ha­bi­tait juste au pied des fouilles ar­chéo­lo­giques de l’abri Sainte-anne, à Po­li­gnac (Haute-loire). « J’ai ap­pris par In­ter­net l’exis­tence du Cham­pion­nat de tir aux armes pré­his­to­riques il y a une pe­tite di­zaine d’an­nées », ra­conte-t-il. De­puis, il y par­ti­cipe, en fa­mille, et or­ga­nise même cer­taines manches avec son as­so­cia­tion, Pa­léo­tir.

Un cham­pion­nat du monde

Cet éton­nant cham­pion­nat est di­rec­te­ment is­su de tra­vaux d’ar­chéo­lo­gie ex­pé­ri­men­tale me­nés par des pré­his­to­riens al­le­mands et belges. Pour une meilleure mise en si­tua­tion, ils ont réuni quelques amis pour des exer­cices de tir à l’arc et de tir au pro­pul­seur. C’était si amu­sant qu’ils ont eu l’idée de re­com­men­cer ! De­puis sa pre­mière édi­tion, en 1990, le Cham­pion­nat de tir aux armes pré­his­to­riques se dé­ploie chaque an­née, le temps d’un week-end, dans toute l’eu­rope et ras­semble plu­sieurs cen­taines de par­ti­ci­pants (800 en 2016). Une manche consiste à ef­fec­tuer « trois fois un “par­cours na­ture” de dix cibles, si­tuées de 8 à 26 mètres, le sa­me­di avec un arc, le di­manche avec un pro­pul­seur », ex­plique Ch­ris­tophe Ja­mon. Sur les sil­houettes des­si­nées, cinq cercles, comme sur une cible clas­sique, per­mettent de comp­ter les points. À l’is­sue des épreuves, un clas­se­ment est éta­bli entre les par­ti­ci­pants ayant pris part à trois manches mi­ni­mum. La tri­bu Ja­mon a ain­si un jo­li pal­ma­rès, avec, en 2016, Ch­ris­tophe troi­sième au tir au pro­pul­seur chez les hommes, et Fan­ny, sa fille, deuxième chez les femmes. Son fils, An­toine, a par ailleurs été plu­sieurs fois cham­pion d’eu­rope, et même cham­pion du monde, ca­té­go­rie en­fants, de 2010 à 2012. « Nous fa­bri­quons notre ma­té­riel de A à Z », ex­plique Ch­ris­tophe, qui s’en­traîne ré­gu­liè­re­ment dans son champ. Sur les fo­rums spé­cia­li­sés, comme Pre­his­to­web, les adeptes de la dis­ci­pline s’échangent conseils, tu­to­riels et ma­té­riel pour éla­bo­rer et op­ti­mi­ser leurs propres armes. « On troque beau­coup ! Comme à la pré­his­toire ! » Chaque manche est aus­si l’oc­ca­sion pour les par­ti­ci­pants de vi­si­ter les hauts lieux de la pré­his­toire et de par­ti­ci­per à des évé­ne­ments cultu­rels or­ga­ni­sés pour l’oc­ca­sion, comme des confé­rences scien­ti­fiques, sans ou­blier le cô­té fes­tif, où un ban­quet convi­vial ras­semble le sa­me­di soir tous les par­ti­ci­pants ! u

Sa­gaie Pointe d’ac­croche Pro­pul­seur

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.