LA DES­TI­NÉE RADIEUSE DE MA­RIE CU­RIE

Historia - - Bd Et Jeunesse -

À Var­so­vie, dans la Po­logne sous tu­telle russe de cette fin de XIXE siècle, les femmes n’ont pas le droit d’al­ler à l’uni­ver­si­té. Deux soeurs, Ma­rie et Bro­nia, filles d’en­sei­gnants, en rêvent. Bra­vant l’in­ter­dic­tion, elles dé­cident de s’ins­crire à des cours clan­des­tins. Il existe une autre so­lu­tion – suivre à Pa­ris, dis­tant de 1 500 ki­lo­mètres de Var­so­vie, les cours de la Sor­bonne, ou­verts à tous –, mais elle dé­passe leurs moyens fi­nan­ciers… Un soir de 1885, les jeunes filles concluent un pacte. Ma­rie fi­nan­ce­ra, en tra­vaillant, les études de mé­de­cine de Bro­nia. Son di­plôme en poche, celle-ci fe­ra ve­nir sa soeur à Pa­ris et lui ren­dra la pa­reille. Bro­nia va de­ve­nir l’une des pre­mières gy­né­co­logues au monde. Ma­rie, qui épou­se­ra Pierre Cu­rie, re­ce­vra en 1903 le prix No­bel pour ses tra­vaux sur la ra­dio­ac­ti­vi­té aux cô­tés de son ma­ri et d’hen­ri Bec­que­rel. Cette his­toire vraie est mer­veilleu­se­ment ra­con­tée par l’his­to­rienne et jour­na­liste Na­ta­cha Hen­ry. À par­tir de 13 ans. V. D. Ma­rie et Bro­nia, de Na­ta­cha Hen­ry (Al­bin Mi­chel jeu­nesse, 304 p., 15 eu­ros). n

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.