6 OS : la tête et un maxi­mum d’ou­tils dans les nuages

Hors-Série 01 net - - SOMMAIRE -

L’idée d’un or­di­na­teur lé­ger qui exé­cute des ap­pli­ca­tions hé­ber­gées sur des ser­veurs dis­tants n’ est pas nou­velle. Elle ré­gnait d’ ailleurs sans par­tage dans les en­tre­prises avant l’émer­gence des mi­cro-or­di­na­teurs. ce concept re­vient en force avec le dé­ve­lop­pe­ment des connexions In­ter­net très haut dé­bit, tant à la mai­son avec les liai­sons en fibre op­tique qu’ en mo­bi­li­té, avec le ré­seau 4G et l’ar­ri­vée an­non­cée de la 5G en 2020. Là où W in dow­setm ac os né­ces­sitent des pla­te­formes ma­té­rielles puis­santes( et donc coû­teuses) dis­po­sant d’ un pro­ces­seur ra­pide, de mé­moire vive en quan­ti­té et d’ une so­lide ca­pa­ci­té de sto­ckage, Google a conçu un sys­tème lé­ger qui sait se mon­trer à l’aise sur des por­tables ba­siques: Chrome OS. Si la part de mar­ché mon­diale de cet OS reste

anec­do­tique (0,33 % se­lon l’ins­ti­tut de re­cherche et de pré­vi­sions fu­ture source Consul ting),la­mê me étude in­dique que

Puce ARM, ré­seau 4G, les PC Al­ways Con­nec­ted ont un air de té­lé­phone

60 % des or­di­na­teurs por­tables uti­li­sés dans les écoles pri­maires et se­con­daires aux États-unis (seg­ment K-12) sont des Ch­ro­me­book! Un suc­cès qui s’ex­plique par le prix de ces ap­pa­reils (à par­tir de 150 eu­ros et moins de 350 eu­ros pour des mo­dèles conver­tibles à écran tac­tile). Mais aus­si par l’ab­sence de lo­gi­ciels à ache­ter( tout se fait à par­tir d’ex­ten­sions et de Web apps) et la sim­pli­ci­té d’uti­li­sa­tion puisque Chrome OS se com­pose pour l’ es­sen­tiel d’ un na­vi­ga­teur in­ter­net!

Win­dows sur les traces de Chrome OS. Mi­cro­soft a clai­re­ment man­qué le vi­rage des OS mo­biles, comme en at­teste l’échec pa­tent des Win­dows Phone. L’édi­teur re­porte ses am­bi­tions sur une gé­né­ra­tion d’ap­pa­reils adap­tés aux nou-

veaux usages de consom­ma­teurs, plus mo­biles et plus sou­cieux d’au­to­no­mie que de per­for­mances. Après les por­tables hy­brides de la gamme sur­face, à la fois PC et ta­blettes tac­tiles, Mi­cro­soft mise sur les“pcal­waysc on ne cted”.c es por­tables sous Win­dows aban­donnent les pro­ces­seurs In­tel et AMD pour des puces à ar­chi­tec­ture ARM (les mêmes qui animent les smart phones ), avec pour ob­jec­tif d’ of­frir une au­to­no­mie re­cord de l’ ordre de quinze heures. ces or­di­na­teurs em­barquent une ver­sion du sys­tème un peu par­ti­cu­lière – al­lé­gée et li­mi­tée aux ap­pli­ca­tions du Win­dows Store, moins exi­geant es en res­sources que les lo­gi­ciels tra­di­tion­nels. Ils ac­cueillent éga­le­ment une carte SIM uti­li­sée pour ac­cé­der au ré­seau 4G et te­nir la pro­messe d’un PC “tou­jours connec­té ”. Si vous rê­vez d’al­ler plus loin en­core et d’ unw in dows dis­tri­bué qui s’ exé­cu­ter ait dans le cloud, re­gar­dez du cô­té de Sha­dow. Cette so­lu­tion dé­ve­lop­pée par une start-up fran­çaise donne peut-être un avant-goût de L’OS du fu­tur ( li­rep.10).

Adieu In­tel. Les PC Al­ways Con­nec­ted – ici le HP En­vy X2 – uti­lisent des pro­ces­seurs ARM, sobres en éner­gie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.