De­man­dez un se­cond avis à un an­ti­vi­rus en ligne

Faire co­ha­bi­ter deux an­ti­vi­rus sur un PC est pro­blé­ma­tique. Pour­tant, deux avis valent tou­jours mieux qu’un. Dès lors, en cas de doute, n’hé­si­tez pas à sol­li­ci­ter une so­lu­tion an­ti­vi­rale en ligne. Ici, pas de conflit pos­sible, mais des ré­sul­tats croisés b

Hors-Série 01 net - - SOMMAIRE -

Pro­fi­tez d’ou­tils gra­tuits et lé­gers

Il existe de nom­breux ou­tils d’ana­lyse an­ti­vi­rus en ligne (de fait, tous les édi­teurs de lo­gi­ciels de sé­cu­ri­té ou presque pro­posent ce type de so­lu­tion). In­utile de perdre trop de temps à es­sayer d’iden­ti­fier le plus fiable d’entre eux : uti­li­sez-les tour à tour pour mul­ti­plier les avis. Après tout, ces ap­plis ne risquent pas d’en­trer en conflit avec votre an­ti­vi­rus. Uti­li­sez par exemple Se­cu­ser ( bit.do/eseuz) ou la ver­sion Web D’ESET ( bit.do/eo­thw). Ces ou­tils de dé­tec­tion fonc­tionnent sur le même mo­dèle. Nous nous concen­tre­rons ici sur l’an­ti­vi­rus en ligne pour Win­dows Hou­se­call de Trend Micro ( bit.do/eoths).

Té­lé­char­gez le scan­ner adap­té

Le fait de re­cou­rir à un an­ti­vi­rus en ligne ne dis­pense pas de tout té­lé­char­ge­ment ! En ef­fet, pour fonc­tion­ner ces ap­pli­ca­tions né­ces­sitent un pe­tit pro­gramme (ap­pe­lé client lo­cal) qui vient dis­crè­te­ment se gref­fer sur votre or­di­na­teur. Il as­sure le lien avec les ser­veurs dis­tants qui hé­bergent les al­go­rithmes de re­cherche et la base de si­gna­tures. Pour uti­li­ser Hou­se­call, cli­quez sur le bou­ton Scan

nez (32 bits) ou Scan­nez (64 Bits) en fonc­tion de votre sys­tème. Quand le com­po­sant est té­lé­char­gé et ins­tal­lé, l’ana­lyse peut com­men­cer. Faites un exa­men de votre or­di­na­teur Vous êtes d’un na­tu­rel im­pa­tient ? Cli­quez alors sans dé­lai sur le bou­ton Scan­ner si­tué sous l’on­glet Mise en route pour ef­fec­tuer une ana­lyse avec les ré­glages par dé­faut. Pour une re­cherche plus ci­blée, poin­tez sur le lien Pa­ra

mètres. Il est ain­si pos­sible de res­ser­rer le pé­ri­mètre de l’ana­lyse afin de ga­gner du temps. Co­chez le bou­ton ra­dio

Scan per­son­na­li­sé, puis dé­si­gnez les dos­siers et vo­lumes que vous sou­hai­tez pas­ser au crible. Lan­cez l’ana­lyse en va­li­dant avec les bou­tons OK et Scan­ner.

Trai­tez les fichiers in­fec­tés

Il est pos­sible que l’an­ti­vi­rus en ligne ne dé­tecte au­cune me­nace. Dans le cas contraire, vous bas­cu­le­rez au­to­ma­ti­que­ment sur l’on­glet Ré­soudre les pro­blèmes. Sui­vant la cri­ti­ci­té de la me­nace et l’im­por­tance des fichiers in­cri­mi­nés, il vous fau­dra agir. Vous re­trou­vez les fonc­tion­na­li­tés ha­bi­tuelles d’un an­ti­vi­rus. À vous de dé­ci­der si les élé­ments in­fec­tés doivent être pla­cés en qua­ran­taine ou sup­pri­més dé­fi­ni­ti­ve­ment. Les rap­ports d’ana­lyse sont sau­ve­gar­dés sur le disque dur sys­tème de l’or­di­na­teur. Pour y ac­cé­der, ac­ti­vez l’on­glet Scan pré­cé­dent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.