Blo­ck­chain, la sé­cu­ri­té en mode dé­cen­tra­li­sé

Chif­fre­ment des don­nées, sto­ckage dis­tri­bué : la blo­ck­chain mise sur la confiance et la trans­pa­rence.

Hors-Série 01 net - - DONNÉES -

C’est la tech­no­lo­gie à la mode en ma­tière de sé­cu­ri­sa­tion des échanges. Uti­li­sée dans un pre­mier temps pour ga­ran­tir les tran­sac­tions réa­li­sées en cryp­to­mon­naies, la blo­ck­chain stocke et trans­met les in­for­ma­tions de ma­nière trans­pa­rente et sans risque de dé­tour­ne­ment. Un tel dis­po­si­tif s’ap­puie sur une base de don­nées où est consi­gné l’en­semble des échanges réa­li­sés de­puis la mise en place de la chaîne. Pour évi­ter les ten­ta­tives de pi­ra­tage, les in­for­ma­tions ne sont pas re­grou­pées sur un ser­veur cen­tral, mais dis­tri­buées, c’est-à-dire conser­vées par les uti­li­sa­teurs eux-mêmes. Chaque évé­ne­ment (tran­sac­tion, cer­ti­fi­cat d’au­then­ti­ci­té, titre de pro­prié­té, etc.) gé­nère un “bloc” qui est ajou­té à la chaîne après avoir été chif­fré, rendant toute mo­di­fi­ca­tion im­pos­sible.

Des ap­pli­ca­tions in­at­ten­dues

La blo­ck­chain trouve chaque jour de nouveaux usages. Elle sert ain­si à gé­né­rer et trans­mettre des cer­ti­fi­cats d’au­then­ti­ci­té nu­mé­riques in­fal­si­fiables pour les pro­duits de luxe, as­su­rant tout au long de la vie de l’objet une par­faite tra­ça­bi­li­té. Les don­nées en­re­gis­trées dans la blo­ck­chain ne se perdent pas au contraire d’un cer­ti­fi­cat pa­pier ! L’en­tre­prise Osi­trade a pour sa part pla­cé le dis­po­si­tif au coeur de sa place de mar­ché agri­cole. Chaque tran­sac­tion est mé­mo­ri­sée avec tous les do­cu­ments ad­mi­nis­tra­tifs (contrat si­gné élec­tro­ni­que­ment, cer­ti­fi­cat de qua­li­té, feuille de trans­port, élé­ments de tra­ça­bi­li­té du pro­duit). On re­trouve éga­le­ment une blo­ck­chain, as­so­ciée cette fois à la bio­mé­trie, der­rière le dis­po­si­tif KTDI (Known Tra­vel­ler Di­gi­tal Iden­ti­ty) qui de­vrait être dé­ployé dans les aé­ro­ports et les gares de nom­breux pays à par­tir de 2020. Une fois le voya­geur au­then­ti­fié (sur la foi de son état ci­vil et de ses don­nées bio­mé­triques par­ta­gées avec les au­to­ri­tés), il dé­croche un passe nu­mé­rique qui lui per­met de fran­chir ra­pi­de­ment les contrôles du­rant son pé­riple.

La blo­ck­chain, c’est du cinéma

Plus éton­nant, la tech­no­lo­gie blo­ck­chain a don­né nais­sance à un mode de dis­tri­bu­tion in­no­vant pour les films. Inau­gu­rée avec la co­mé­die No Pos­tage Ne­ces­sa­ry sor­tie sur la pla­te­forme vi­déo Ve­vue à la fin du mois de juin, la blo­ck­chain as­sure la pro­tec­tion contre le pi­ra­tage. Le paie­ment s’ef­fec­tue en cryp­to­mon­naie et dé­clenche l’émis­sion d’un je­ton (to­ken) qui est en­re­gis­tré dans la blo­ck­chain et per­met la tra­ça­bi­li­té, la pro­tec­tion contre la co­pie nu­mé­rique et le res­pect des droits d’au­teur.

Les dis­tri­bu­teurs du film No­pos­ta­ge­ne­ces­sa­ry misent sur la blo­ck­chain pour em­pê­cher le pi­ra­tage de leur oeuvre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.