An­ti­ci­pa­tion et In­no­va­tion : la re­cette du suc­cès d'azu­riel Tech­no­lo­gies

De­puis son ori­gine Azu­riel Tech­no­lo­gies a su créer l’al­chi­mie par­faite de l’an­ti­ci­pa­tion et de l’in­no­va­tion et as­su­rer l’ex­cel­lence dans ses ac­ti­vi­tés de dé­ve­lop­pe­ment lo­gi­ciel d’ap­pli­ca­tions mé­tiers, mo­biles, in­dus­trielles et Web.

Informations Entreprise - - TECHNOLOGIES -

C>> Une af­faire d'An­ti­ci­pa­tion et d'In­no­va­tion

omme l'ex­plique l'un des trois fon­da­teurs, Brice Cam­pos, « la force d'Azu­riel Tech­no­lo­gies ré­side dans sa ca­pa­ci­té d'an­ti­ci­pa­tion et d'adap­ta­tion sur son mar­ché ain­si que sur les at­tentes des nou­velles gé­né­ra­tions d'in­gé­nieurs. A ce titre, son in­no­va­tion se porte aus­si bien sur l'offre à ses clients que sur l'éthique hu­maine et ma­na­gé­riale ». La mis­sion d'Azu­riel Tech­no­lo­gies est avant tout de per­mettre à ses clients de res­ter fo­ca­li­sés sur leur mé­tier en leur ap­por­tant un ser­vice de haute qua­li­té. Pour y par­ve­nir, Brice Cam­pos et ses deux as­so­ciés Phi­lippe Fer­ra­ri et Jean-Jacques Pin­to ont eu à coeur d'orien­ter leur ac­ti­vi­té sur trois va­leurs fon­da­men­tales que sont le pro­fes­sion­na­lisme, le res­pect et l'in­no­va­tion. En ef­fet, ex­plique Brice Cam­pos « pour cons­truire une en­tre­prise tech­no­lo­gique, il faut dé­ve­lop­per une re­la­tion par­te­naire avec ses clients, et consi­dé­rer ses col­la­bo­ra­teurs comme les forces vives de sa crois­sance en culti­vant leur épa­nouis­se­ment per­son­nel. En té­moignent les clients qui nous ont fait confiance et qui au­jourd'hui font ap­pel à nos consul­tants et ex­perts pour la réa­li­sa­tion de leur dé­ve­lop­pe­ment lo­gi­ciel ». Ain­si, la so­cié­té a construit son offre en adé­qua­tion avec les at­tentes de ses clients et concen­trer ses ac­ti­vi­tés sur la dé­lé­ga­tion de com­pé­tences, la réa­li­sa­tion de pro­jets « clés en main » et l'in­ves­tis­se­ment, en fonds propre ou en par­te­na­riat, en re­cherche et dé­ve­lop­pe­ment. De­puis 2010, Azu­riel Tech­no­lo­gies est la­bel­li­sée « Or­ga­nisme de re­cherche pri­vé » par le Mi­nis­tère de l'Enseignement Su­pé­rieur et de la Re­cherche (agré­ment CIR). Le suc­cès d'Azu­riel Tech­no­lo­gies est lié à ses ca­pa­ci­tés d'an­ti­ci­pa­tion et d'in­no­va­tion qui lui ont per­mis de prendre une lon­gueur d'avance sur le mar­ché. Aus­si, Brice Cam­pos et Phi­lippe Fer­ra­ri dé­cident dès le dé­but de leur aven­ture de s'in­ves­tir sur une tech­no­lo­gie nais­sante qui, à cette pé­riode, est loin de faire l'una­ni­mi­té: la tech­no­lo­gie .Net de Mi­cro­soft. A l'époque, le lan­gage Ja­va a bel et bien le vent en poupe à l'ins­tar de Mi­cro­soft. Pour­tant sûr d'eux, ils lancent la ma­chine et deux ans plus tard le mar­ché leur donne rai­son. La tech­no­lo­gie .Net de­vient l'une des pla­te­formes les plus uti­li­sées. « Ce qui nous a per­mis d'avan­cer c'est d'avoir cette vi­sion stra­té­gique ac­com­pa­gnée d'un po­si­tionne- ment dif­fé­ren­cia­teur de la concur­rence. » pré­cise Phi­lippe Fer­ra­ri. Ce fût une vraie réus­site, puisque cette lon­gueur d'avance leur per­met d'ob­te­nir ra­pi­de­ment la cer­ti­fi­ca­tion Mi­cro­soft Part­ner, gage de qua­li­té et de confiance pour leurs clients. En pa­ral­lèle la so­cié­té lance dès 2008 un centre de ser­vice per­met­tant de pro­po­ser des pres­ta­tions de dé­ve­lop­pe­ment « clé en main » en mode for­fait, la sa­tis­fac­tion client res­tant une prio­ri­té. Chez Azu­riel Tech­no­lo­gies la qua­li­té n'est pas qu'un slo­gan. Sté­phane Cha­sez pré­cise : « Mon rôle en tant que Res­pon­sable Qua­li­té-Mé­thodes est de veiller de ma­nière trans­ver­sale au cons­tant res­pect de la qua­li­té des pro­duits et des mé­thodes em­ployées par nos équipes pro­jets ». Nou­velle an­ti­ci­pa­tion en 2009, Azu­riel Tech­no­lo­gie se po­si­tionne sur le mar­ché des Smartphones. « Même si ce­la peut pa­raître évident au­jourd'hui, ce­la ne l'était pas né­ces­sai­re­ment en 2009 » pré­cise Brice Cam­pos. Dès le dé­part il est clair pour la so­cié­té qu'il ne s'agi­ra pas de re­pro­duire le web sur le mo­bile mais bien de créer des ap­pli­ca­tions dé­diées au mo­bile pour le mo­bile. Deux ans plus tard, naissent d'un pro­jet de R&D, la so­cié­té BEEPEERS SAS, ain­si qu'un bre­vet, dé­po­sé sur le concept d'un gé­né­ra­teur de com­mu­nau­té mo­bile. Avec la tech­no­lo­gie BEEPEERS, la so­cié­té est ca­pable de ré­pondre aux en­jeux du mar­ché des Ré­seaux So­ciaux d'En­tre­prises.

>> Bien plus qu'une so­cié­té de Ser­vices

Fo­ca­li­sés sur le dé­ve­lop­pe­ment d'une en­tre­prise hu­maine à la fois dans sa taille et dans ses fon­de­ments, ces deux di­ri­geants n'ont eu de cesse de cons­truire leurs ac­ti­vi­tés au­tour de la va­leur in­trin­sèque de l'en­tre­prise que sont les hommes qui la com­pose. Comme en té­moigne Fa­brice Ca­pelle (In­gé­nieur d'af­faires) en­ga­gé dans l'aven­ture de­puis un peu plus de 2 ans : « Azu­riel Tech­no­lo­gies sait al­lier tous les avan­tages d'un grand groupe avec le ca­rac­tère dy­na­mique, flexible et mo­ti­vant d'une start-up. Les va­leurs hu­maines sont de réelles consi­dé­ra­tions prises en compte au quo­ti­dien par nos di­ri­geants. C'est ce qui me per­met d'exer­cer ma fonc­tion à res­pon­sa­bi­li­té et aux ob­jec­tifs sen­sibles avec une sé­ré­ni­té, au­to­no­mie et créa­ti­vi­té que je n'avais pas ima­gi­née au­pa­ra­vant ». Et Au­drey George (Res­pon­sable RH) d'ajou­ter : « La charte du ser­vice des res­sources hu­maines est de s'as­su­rer de trou­ver le poste adap­té aux com­pé­tences et sou­haits de cha­cun ». La com­mu­nau­té des « Azu­ré­liens » se porte bien : les pro­jets in­no­vants, les pers­pec­tives de car­rières, les for­ma­tions et la crois­sance de l'en­tre­prise consti­tuent son vec­teur d'épa­nouis­se­ment et de dé­ve­lop­pe­ment per­son­nel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.