Know­ledge-players, une vi­sion élar­gie du e-lear­ning

Édi­teur de so­lu­tions nu­mé­riques d’ap­pren­tis­sage al­liant pé­da­go­gie, écri­ture in­ter­ac­tive et jeu vidéo. Créée en 2009 par Da­vid Le­cher­meier (Pré­sident) et ses deux as­so­ciés Pas­cal Faure (Di­rec­teur Gé­né­ral) et Ka­rim Bel­ho­cine (Di­rec­teur Ar­tis­tique), Know­ledg

Informations Entreprise - - MANAGEMENT -

I.E : En quoi In­ter­net et les ré­seaux so­ciaux in­fluent-ils sur votre pra­tique du e-lear­ning ? D.L : Nous ré­flé­chis­sons en per­ma­nence aux usages émer­gents en ma­tière de pé­da­go­gie, de for­ma­tion et d’ap­pren­tis­sage. Or, ces usages sont sou­vent ins­pi­rés, voire mi­mé­tiques, des nou­velles pra­tiques per­son­nelles ou pro­fes­sion­nelles : ga­mi­fi­ca­tion, Da­ta Vi­sua­li­za­tion, in­tel­li­gence so­ciale, jeu vidéo et ap­pli­ca­tions mo­biles pro­posent tous des in­no­va­tions er­go­no­miques, cog­ni­tives et fonc­tion­nelles à même d’en­ri­chir la for­ma­tion et l’ap­pren­tis­sage. La mon­tée en puis­sance du Web so­cial et « in­tel­li­gent » ins­pire à nos so­lu­tions e-lear­ning de nou­velles pos­si­bi­li­tés et de nou­velles fonc­tion­na­li­tés, les ren­dant plus ou­vertes, plus col­la­bo­ra­tives, et mieux in­té­grées au fonc­tion­ne­ment même des en­tre­prises. In­for­ma­tions En­tre­prise : dé­fi­ni­tion du e-lear­ning ? Da­vid Le­cher­meier : Le e-lear­ning est un mot « va­lise », der­rière le­quel cha­cun place une réa­li­té rê­vée, fan­tas­mée ou proche de ce qu’il connaît dé­jà. Par éty­mo­lo­gie, le terme ren­voie à l’acte, à la dé­marche d’ap­prendre : pour Know­led­geP­layers, le e-lear­ning ne dé­signe donc pas les seuls sup­ports nu­mé­riques et les tech­no­lo­gies sous-ja­centes, mais l’en­semble des for­mats pé­da­go­giques et des vec­teurs d’ap­pren­tis­sage qui per­mettent de se for­mer, seul ou à plu­sieurs, de­puis un or­di­na­teur, une ta­blette ou un smart­phone, en pro­fi­tant de toutes les pos­si­bi­li­tés of­fertes par le nu­mé­rique. I.E : Comment se trans­crit cette vi­sion dans votre ac­ti­vi­té au quo­ti­dien ? D.L : Nous avons la convic­tion forte que l’ave­nir se si­tue da­van­tage du cô­té des moyens et de la fa­çon de se for­mer que de ce­lui de la tech­no­lo­gie ou du « sup­port de for­ma­tion ». Les usages nu­mé­riques struc­turent chaque jour un peu plus notre rap­port au monde, et ré­vèlent un for­mi­dable po­ten­tiel de le­viers d’ap­pren­tis­sage in­no­vants, à même de rendre la for­ma­tion plus flexible, plus vi­vante et plus per­for­mante. Chez Know­ledge-Players, le e-lear­ning - ou plus lar­ge­ment l’ap­pren­tis­sage nu­mé­rique - ne se ré­duit pas à quelques for­mats pré­dé­fi­nis et at­ten­dus : il se dé­cline en une pa­lette va­riée de si­tua­tions et de moyens de for­ma­tion. Nous pro­po­sons donc à nos clients une gamme com­plète de so­lu­tions ca­pables de ré­pondre, seules ou com­bi­nées, à tous les ob­jec­tifs pé­da­go­giques, de­puis l’ac­qui­si­tion de connais­sances jus­qu’au par­tage de pra­tiques mé­tiers.

Quelle

est

votre I.E : Quelles du e-lear­ning ? D.L : Notre mar­ché de­vrait suivre la même évo­lu­tion que ce­lui des ap­pli­ca­tions et ser­vices connec­tés, en pas­sant d’une lo­gique de « fa­ci­li­ta­teur » (dans l’ac­cès à l’in­for­ma­tion, dans l’or­ga­ni­sa­tion de ses ac­ti­vi­tés…) à une lo­gique « d’ex­haus­teur » (réa­li­té aug­men­tée, self mo­ni­to­ring…), pour en­ri­chir, étendre et pro­lon­ger l’ex­pé­rience d’ap­pren­tis­sage. Cette ten­dance s’ar­ti­cule au­tour de 3 pi­liers. D’abord la pé­da­go­gie : les ter­mi­naux mo­biles et les nou­veaux modes de consom­ma­tion de conte­nus vont fa­vo­ri­ser les for­mats courts, di­rects, cen­trés sur une ou deux pra­tiques ins­pi­rantes. En­suite, la con­ver­gence : l’es­sor des so­lu­tions col­la­bo­ra­tives en en­tre­prise va rap­pro­cher la for­ma­tion nu­mé­rique des si­tua­tions pro­fes­sion­nelles et des pra­tiques réelles. En­fin, la mul­ti-mo­da­li­té : l’aug­men­ta­tion de la bande pas­sante et les usages in­duits (strea­ming vidéo, ré­seaux so­ciaux éten­dus…), cou­plés aux nou­velles at­tentes vis-à-vis de la for­ma­tion (op­ti­mi­sa­tion, mo­du­la­ri­té…) vont fa­vo­ri­ser l’émer­gence de dis­po­si­tifs mixant plu­sieurs for­mats pé­da­go­giques à dis­tance. Notre am­bi­tion est de contri­buer du­ra­ble­ment à cette évo­lu­tion en conti­nuant d’in­no­ver, pour pro­po­ser des par­cours d’ap­pren­tis­sage plus en­ga­geants, plus mo­du­lables, et sur­tout plus in­di­vi­dua­li­sés.

sont

se­lon vous

les

pers­pec­tives

d’évo­lu­tion

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.