Et au mi­lieu coule une ri­vière

Infrarouge - - Whisky -

Quand on em­prunte le Malt Whis­ky Trail (le che­min du whis­ky de malt), il y a un jeu au­quel per­sonne n’échappe. Comme au Tri­vial Pour­suit, il s’agit de trou­ver le nom de la dis­til­le­rie qui se cache après tel vi­rage, tel bos­quet d’arbres. À Aber­lour, vous vi­si­tez la cé­lèbre dis­til­le­rie du même nom. Elle est ins­tal­lée ici de­puis 1879 et pro­duit les single malts pré­fé­rés des Fran­çais. Pro­fi­tez-en pour faire une pe­tite ba­lade bo­ta­nique le long de la Ri­ver Lour. Son eau, qui s’écoule de­puis le mont Ben Rinnes, est à l’ori­gine des fa­meux whis­kies créés par James Fle­ming. Un whis­ky Aber­lour, c’est de l’eau, de l’orge et du bois. Un concen­tré de na­ture ! Au vil­lage, ache­tez des short­breads, des gâ­teaux sa­blés au goût de beurre, et ne man­quez pas de dé­jeu­ner – ou dî­ner – au Cop­per Dog. En Écosse, la table est tou­jours ex­cel­lente. Il ne s’agit pas d’une cui­sine créa­tive, mais plu­tôt tra­di­tion­nelle et na­ture, très « from farm to table » (« de la ferme à la table »). On se ré­gale de viandes, de pois­sons et sur­tout de fruits de mer. Les moules écos­saises sont les plus goû­teuses qui soient, tout comme les huîtres et les ho­mards… Bref, ne comp­tez pas sur cette es­ca­pade pour jeû­ner. En re­vanche, pour perdre des ki­los, vous pou­vez tou­jours ten­ter de faire la route du whis­ky à pied…

Dis­til­le­rie Aber­lour : aber­lour.com

Cop­per Dog : Crai­gel­la­chie Ho­tel, Vic­to­ria Street, Crai­gel­la­chie. crai­gel­la­chie­ho­tel.co.uk/the-cop­per-dog

Aber­lour

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.