Lau­rie Cho­le­wa roule en Lexus

Fan de confort et de voi­ture hy­bride, ma­dame ci­né­ma de Ca­nal+ nous livre ses se­crets de conduite et ses coups de coeurs.

Infrarouge - - Édito - Par la Ré­dac­tion

Pour­quoi avoir choi­si une col­la­bo­ra­tion avec Lexus ? J’ai dé­cou­vert la marque il y a deux ans ; je roule d’ailleurs en CT. Pour tout vous dire, j’aim­rais bien m’ache­ter le nou­veau NX, un 4x4 aux lignes fé­mi­nines, main­te­nant que je l’ai tes­té. Elle convien­dra par­fai­te­ment quand j’au­rais ac­cou­ché.

Plus gé­né­ra­le­ment, les Lexus sont très si­len­cieuses, agréables à conduire et éco­lo­giques. Pour moi, la phi­lo­so­phie de Lexus est ba­sée sur le bien-être et le plai­sir.

Ses pe­tits plus ?

Le confort, l’es­thé­tisme et la tech­no­lo­gie.

Ce que vous re­gar­dez en pre­mier avant d’ache­ter une voi­ture ?

Le de­si­gn et le crash test.

Un ac­ces­soire in­dis­pen­sable dans une voi­ture ? Le port USB.

Ce qui vous dé­plaît dans une voi­ture ?

Le manque de confort en gé­né­ral, les sièges trop raides en par­ti­cu­lier. Et puis, bien sûr, le com­por­te­ment dan­ge­reux de cer­tains conduc­teurs… je ne parle même pas de cour­toi­sie !

La Lexus NX est-elle plu­tôt une voi­ture mas­cu­line ou fé­mi­nine ?

Pour moi, elle est uni­sexe. Sa sil­houette sculp­tée aux traits fins lui confère un style as­sez unique, qui lui per­met de se dis­tin­guer. Elle est à la fois char­meuse et mus­clée. Dans quel film pour­rait-on ima­gi­ner une Lexus ? J’ado­re­rais voir James Bond pi­lo­ter ce mo­dèle Lexus pour une course-pour­suite.

Quelle grande co­mé­dienne pour­rait-on ima­gi­ner der­rière son vo­lant ?

Mo­ni­ca Bel­luc­ci. Lexus, ça va à des femmes de tous les âges. Des femmes de ca­rac­tère et en même temps dis­crètes.

À quelle fré­quence uti­li­sez-vous votre vé­hi­cule ? Je vis de­dans, pour ain­si dire.

Le film qui vous a le plus mar­qué der­niè­re­ment ? 120 bat­te­ments par mi­nute.

Le pro­chain film à al­ler voir au ci­né­ma ? Le Grand Bain ou Les Cha­touilles.

Votre film pré­fé­ré ?

Train de vie de Ra­du Mi­hai­lea­nu… et aus­si Pulp Fic­tion de Quen­tin Ta­ran­ti­no.

La scène culte que vous avez vue des di­zaines de fois ? Celle des pan­cartes dans Love Ac­tual­ly.

Votre ac­trice et votre ac­teur pré­fé­rés ? Cate Blan­chett et Dus­tin Hoff­man.

Une ren­contre avec un ac­teur qui vous a mar­quée ? J’ai ren­con­tré Dus­tin Hoff­man à une pé­riode dou­lou­reuse de ma vie. Il l’a lu dans mes yeux. À la fin de l’in­ter­view, il m’a prise dans ses bras.

Le film dans le­quel vous vous ver­riez bien vivre ? N’ou­blie ja­mais (The No­te­book) de Nick Cas­sa­vetes. Votre salle de ci­né­ma pré­fé­rée à Pa­ris ?

Le ci­né­ma Mac Ma­hon, pour les films d’Art et d’Es­sai. J’aime bien aus­si le Pa­thé Beau­gre­nelle.

D’autres ac­tus en vue ? Un bé­bé à la fin de l’an­née...

Comment se porte Tchi Tcha, votre émis­sion sur le ci­né­ma ?

C’est la deuxième sai­son, tout va bien. L’émis­sion est dif­fu­sée le mar­di soir et le sa­me­di mi­di sur Ca­nal+. On a un po­si­tion­ne­ment « grand pu­blic » mais, en même temps, on s’in­té­resse à un ci­né­ma plus poin­tu.

« Lexus, ça va à des femmes de tous les âges. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.