IM­MO PRO­FES­SION­NEL ET IFI

Intérêts Privés - - ACTUALITÉ -

Si seul l’immobilier est sou­mis à l’im­pôt sur la for­tune im­mo­bi­lière (IFI), tous les ac­tifs im­mo­bi­liers ne sont pas vi­sés. Les règles ap­pli­cables à l’ISF sont trans­po­sées à l’IFI et, ain­si, les biens pro­fes­sion­nels, y com­pris im­mo­bi­liers, n’y se­ront donc pas as­su­jet­tis. En re­vanche, l’immobilier dé­te­nu en tant qu’in­ves­tis­se­ment (dont bu­reaux, com­merce…) entre bien dans l’IFI.

Une ex­cep­tion, in­tro­duite dans le pro­jet de loi de fi­nances pour 2018, ex­clut de l’IFI les fonds (OPCVM, fonds d’in­ves­tis­se­ment..) com­po­sés d’immobilier pour moins de 20 % de l’ac­tif, si le contri­buable dé­tient moins de 10 % du ca­pi­tal ou des droits de vote.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.