AC­TU

Intérêts Privés - - SOMMAIRE -

Les Fran­çais moins en­clins à ache­ter et plus pes­si­mistes Bail

l ré­si­lié à tort après 3 ans Sa­pin

l

2, connaît pas Loyers à Lille :

l li­bé­rés ! 1 400 € par mois :

l re­ve­nu com­plé­men­taire pos­sible sous forme de rente via­gère

Pas d’APL pour les en­fants dont l les pa­rents paie­ront l’IFI

La pa­tience est dé­sor­mais de ri­gueur chez les ache­teurs. Se­lon une en­quête de l’IFOP pour Caf­pi, pour 67 % des son­dés, les frais de notaire et autres dé­penses liées à l’ac­qui­si­tion re­pré­sentent des freins à l’achat. Les Fran­çais sont éga­le­ment plus pes­si­mistes sur leur ca­pa­ci­té à ache­ter face à des taux de cré­dit en hausse et des prix plus dif­fi­ciles à né­go­cier. Car si une lé­gère baisse des taux des prêts a été en­re­gis­trée, elle n’est que pas­sa­gère, la ten­dance de fond étant à la hausse. Au pre­mier se­mestre 2018, les taux de­vraient dé­pas­ser les 2 % sur 20 ans, contre 1,80 % ac­tuel­le­ment. Con­sé­quence : le nombre de ventes dé­cé­lère et la hausse des prix s’en­raye, en par­ti­cu­lier en Ile-de-France, mais après une aug­men­ta­tion très sou­te­nue (+5,4 % en un an et +7,4 % à Pa­ris). Le constat est le même dans les grandes villes dont les prix res­tent tou­te­fois orien­tés à la hausse (sou­vent in­fé­rieure à 5 % sur un an). Avec un en­vol de ses prix de 16,9 %, soit entre 3600 € et 5400 € le m2, Bor­deaux af­fiche la plus forte pro­gres­sion. Un cru ex­cep­tion­nel !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.