PÊCHE EN EAU DOUCE : JA­MAIS SANS MA CARTE !

Pra­ti­quée par plus de 1 500 000 per­sonnes, la pêche de loi­sir est gé­rée par un ré­seau as­so­cia­tif char­gé, de par la loi, de pro­té­ger les mi­lieux aqua­tiques, les es­pèces qui les peuplent, mais aus­si de fa­vo­ri­ser cette ac­ti­vi­té. en con­sé­quence, sa pra­tique e

Intérêts Privés - - PRATIQUE LOISIRS -

Pê­cher un pois­son ins­tal­lé au bord de l’eau, ça a l’air simple… Un mo­ment de li­ber­té en je­tant sa ligne. Mais, vu du cô­té ad­mi­nis­tra­tif, la pêche est bi­gre­ment com­plexe et en­ca­drée ! Le droit de pêche en eau douce ap­par­tient soit à l’État, soit aux pro­prié­taires ri­ve­rains des cours d’eau qui ne font pas par­tie du do­maine pu­blic. Les As­so­cia­tions Agréées de Pêche et de Pro­tec­tion du Mi­lieu Aqua­tique (AAPPMA) et les fé­dé­ra­tions dé­par­te­men­tales (FDAAPPMA) qui les re­groupent, louent ou ac­quièrent ce droit de pêche. Pour pou­voir pra­ti­quer la pêche dans ces eaux douces, vous de­vez donc être dé­ten­teur d’une carte de pêche qui ma­té­ria­lise votre adhé­sion. Cette carte s’achète soit au­près d’une AAPPMA, soit chez un dé­po­si­taire agréé (dé­taillants d’ar­ticles de pêche, ca­fés-ta­bacs, grands ma­ga­sins, ma­ga­sins de sport, … af­fi­chant « Ici, cartes de pêche »), soit en­core di­rec­te­ment de chez vous, sur le site « www.car­te­de­peche.fr ». Cette carte de pêche est per­son­nelle et in­ces­sible. Une pho­to­gra­phie doit d’ailleurs y être obli­ga­toi­re­ment ap­po­sée.

En cas de contrôle par les agents ha­bi­li­tés au contrôle de la pêche en eau douce (gardes-pêches, ins­pec­teurs de l’en­vi­ron­ne­ment, gen­darmes, …), vous de­vez pou­voir pré­sen­ter votre carte de pêche. À dé­faut, vous en­cou­rez une amende de 38 € si vous l’avez juste oubliée chez vous (avec obli­ga­tion de la pré­sen­ter dans les 48 heures) ; 450 € si vous n’en pos­sé­dez pas !

À sa­voir : Il n’y a pas de per­mis ou de carte de pêche pour pê­cher en mer : en ba­teau, à pied, ou du bord… Mais les prises doivent res­pec­ter la ré­gle­men­ta­tion (taille mi­ni­male, es­pèces pro­té­gées…).

➜ Où pê­cher ?

En prin­cipe, votre carte de pêche en poche, vous avez le droit de pê­cher :

- dans tous les lots gé­rés par l’as­so­cia­tion qui vous l’a dé­li­vrée ;

- dans les lots gé­rés par les as­so­cia­tions de pêche avec les­quelles la vôtre a conclu des ac­cords de ré­ci­pro­ci­té. Ex­pli­ca­tions de Na­dège Co­lom­bet, ju­riste de la Fé­dé­ra­tion Na­tio­nale de la Pêche en France : « de nom­breuses AAPPMA et fé­dé­ra­tions dé­par­te­men­tales ont dé­ci­dé de s’as­so­cier afin de mettre en com­mun leurs ter­ri­toires de pêche et of­frir ain­si aux pê­cheurs un es­pace plus vaste pour la pra­tique de leur loi­sir ». Par exemple, l’En­tente Ha­lieu­tique du Grand Ouest (EHGO, www.ehgo. fr) re­groupe 37 dé­par­te­ments.

– dans toutes les eaux du do­maine pu­blic, c’es­tà-dire ap­par­te­nant à l’État ou aux col­lec­ti­vi­tés (il s’agit es­sen­tiel­le­ment des grands fleuves, cer-

taines ri­vières et ca­naux, et des grands en­sembles la­custres et/ou de re­te­nue, un do­maine gé­né­ra­le­ment na­vi­gable…).

En­fin, pê­cher dans une « eau close » (étang, lac, … où le pois­son sau­vage ne peut pas pas­ser) ap­par­te­nant à un pro­prié­taire pri­vé ne né­ces­site rien d’autre que l’au­to­ri­sa­tion de ce der­nier et le res­pect des condi­tions qu’il au­ra fixées (ta­rif, règles par­ti­cu­lières, …).

➜ Quand pê­cher ?

Pas ques­tion de pê­cher n’im­porte quand ! Comme pour la chasse, il y a des pé­riodes de pêche qui va­rient sui­vant les es­pèces de pois­sons ; ce­ci afin de leur per­mettre de se re­pro­duire et de gran­dir. Ain­si :

- Dans les eaux de 1ère ca­té­go­rie (1), la pêche est au­to­ri­sée du 2ème sa­me­di de mars au 3ème di­manche de sep­tembre in­clus. Ain­si, en 2018, la pé­riode de pêche s’étend du 10 mars au 16 sep­tembre.

- Dans les eaux de 2ème ca­té­go­rie (2), la pêche est au­to­ri­sée toute l’an­née, à l’ex­cep­tion de la pêche au bro­chet qui est au­to­ri­sée du 1er mai au der­nier di­manche de jan­vier de l’an­née sui­vante (di­manche 27 jan­vier en 2019). « Cette pêche

re­pren­dra le der­nier sa­me­di d’avril en 2019, au terme d’une mo­di­fi­ca­tion

ré­gle­men­taire », in­dique

Na­dège Co­lom­bet. Autre ex­cep­tion pour la pêche de l’ombre com­mun, au­to­ri­sée du 3ème sa­me­di de mai (19 mai pour

2018) au 31 dé­cembre.

Vous de­vez, en outre, res­pec­ter cer­tains ho­raires : la pêche s’exerce une de­mi-heure avant le le­ver du so­leil jus­qu’à de­mi­heure après son cou­cher (sauf ex­cep­tions lo­cales par­ti­cu­lières). La pêche de nuit en eau douce est donc in­ter­dite, sauf pour la pêche de la carpe sur cer­taines par­ties de cours ou plans d’eau dé­si­gnés par ar­rê­té pré­fec­to­ral.

➜ Quoi pê­cher ?

Le nombre de prises est en­ca­dré pour cer­taines es­pèces. Ain­si, dans les eaux de 2ème ca­té­go­rie, le nombre de sandres, bro­chets et black-bass est fixé, par pê­cheur de loi­sir et par jour, à 3 spé­ci­mens, dont 2 bro­chets maxi­mum.

En outre, afin de pré­ser­ver les es­pèces, vous ne pou­vez pas pê­cher des pois­sons trop pe­tits. C’est pour­quoi cer­taines es­pèces font l’ob­jet d’une taille mi­ni­male de cap­ture (par ex. : la taille ré­gle­men­taire de la truite est d’au moins 23 cm et celle du bro­chet, 50 cm)(3).

« Cer­taines règles, comme le nombre maxi­mal de prises et leurs tailles, pou­vant faire l’ob­jet d’une ré­gle­men­ta­tion dé­par­te­men­tale spé­ci­fique, mieux vaut se ren­sei­gner au ni­veau lo­cal, en consul­tant les guides édi­tés par les fé­dé­ra­tions dé­par­te­men­tales », conseille Na­dège Co­lom­bet. « Il est éga­le­ment pos­sible de consul­ter l’ar­rê­té pré­fec­to­ral ré­gle­men­tant la pêche, gé­né­ra­le­ment af­fi­ché dans les mai­ries ».

(1) dans les­quelles les sal­mo­ni­dés (ex. : truites) sont ma­jo­ri­taires.

(2) dans les­quelles les cy­pri­ni­dés (ex. : carpes, gou­jons, gar­dons, bro­chets, sandres) do­minent.

(3) La lon­gueur des pois­sons est me­su­rée du bout du mu­seau à l’ex­tré­mi­té de la queue dé­ployée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.