Pour­quoi ces re­cherches : Un pro­blème urgent, des en­jeux globaux

Intérêts Privés - - DÉCOUVRIR ET PRÉSERVER LA RICHESSE DES OCÉANS -

L’océan mo­dule le cli­mat au­tant qu’il su­bit les consé­quences de son évo­lu­tion. D’abord, c’est l’un des prin­ci­paux ar­chi­tectes de la com­po­si­tion de notre at­mo­sphère : il ab­sorbe un quart de nos émis­sions de CO2 et pro­duit 50 % de l’oxy­gène que nous res­pi­rons. Ce­la lui a va­lu le sur­nom de « pou­mon bleu » : par le mé­ca­nisme de pho­to­syn­thèse, les mi­croalgues ma­rines ali­mentent au­tant l’at­mo­sphère en oxy­gène que les im­menses fo­rêts ter­restres. En ab­sor­bant une part im­por­tante du CO2 at­mo­sphé­rique, l’océan at­té­nue le ré­chauf­fe­ment de la pla­nète mais, en contre­par­tie, il s’aci­di­fie, me­na­çant no­tam­ment les or­ga­nismes à struc­tures cal­caires. De­puis le dé­but de la ré­vo­lu­tion in­dus­trielle, l’aci­di­té de l’océan a aug­men­té de 30 %. L’aug­men­ta­tion glo­bale de la tem­pé­ra­ture at­mo­sphé­rique im­pacte di­rec­te­ment celle des eaux océa­niques, les deux com­par­ti­ments étant di­rec­te­ment en contact. Ce chan­ge­ment de tem­pé­ra­ture en­traîne la mon­tée des eaux, em­pire le phé­no­mène de désoxy­gé­na­tion de cer­taines zones océa­niques et al­tère les ha­bi­tats de nom­breuses es­pèces ma­rines, sus­ci­tant leur mort ou leur mi­gra­tion. Un des prin­ci­paux ob­jec­tifs du pro­jet scien­ti­fique me­né par la Fondation Tara Ex­pé­di­tions est de com­prendre com­ment va évo­luer l’océan en tant qu’ac­teur du cli­mat. Un océan plus chaud, plus acide, moins oxy­gé­né se­ra-t-il aus­si pro­duc­tif ? Se­ra-t-il tou­jours un aus­si bon puits de car­bone ? Ou son ef­fi­ca­ci­té va-t-elle di­mi­nuer, ac­cé­lé­rant le phé­no­mène de ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.