CA­DEAUX

Intérêts Privés - - ACTUALITÉ ( VIE PROFESSIONNELLE ) -

La fin de l’an­née donne lieu à la re­mise aux sa­la­riés de ca­deaux d’en­tre­prise (bons d’achat, chèques ca­deaux, etc.). Ils ne consti­tuent pas un avan­tage en na­ture, sou­mis à l’im­pôt sur le re­ve­nu, dès lors que leur mon­tant, pour 2018, n’ex­cède pas 166 €. Au-de­là, ils doivent être dé­cla­rés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.